Howell dans l'histoire du ski slopestyle

Howell dans l'histoire du ski slopestyle

Publié le , modifié le

A seulement 19 ans, la Canadienne Dara Howell est devenue la première championne olympique de slopestyle, l'une des nouvelles épreuves au programme des JO-2014. L'Américaine Devin Logan prend l'argent alors que le bronze revient à une autre Canadienne, Kim Lamarre.

 Malgré une neige molle et des prises de repères compliquées, Howell qui avait déjà signé le meilleur score des qualifications, a écrasé ses rivales dès la première des deux manches de la finale. Avec un score de 94,20 points, Howell a devancé de près de dix points l'Américaine Devin Logan (85,40 pts) et sa compatriote Kim Lamarre (85,00 pts). Ces trois athlètes ont su se montrer à la fois performantes et très attenitves, contrairement à d'autres athlètes qui ont souvent chuté lors des qualifications disputées sur le parcours du Parc Extrême de Rosa Khoutor.

Turski maudite

Si le sourire de Howell a comblé les amoureux de cette nouvelle discipline, l'image de la Canadienne Yuki Tsubota qui a été évacuée sur une civière après une terrible chute a rappelé à tous que cette discipline est loin d'être sans risque. Donnée comme favorite, la Canadienne Kaya Turski, championne du monde en titre et vainqueur des X Games d'Aspen, n'était pas parvenue à se qualifier pour la finale, la faute à une mauvaise réception dans son dernier saut. La chance n'était pas au rendez-vous pour Turski, qui après avoir subi une opération du genou gauche il y a cinq mois, a attrapé un virus à quelques jours du début des JO. Et comble de malchance, elle a subi une dislocation de l'épaule pendant l'une de ses descentes...

Romain Bonte