Maria Höfl-Riesch
La joie de l'Allemande Maria Höfl-Riesch | AFP - FABRICE COFFRINI

Höfl-Riesch conserve l'or du combiné

Publié le , modifié le

Partie avec plus d'une demi-seconde d'avance sur ses poursuivantes grâce à une excellente descente, Julia Mancuso n'est pas parvenue à conserver son avantage lors du slalom du super-combiné des JO de Sotchi. L'Américaine a dû s'avouer vaincue face à un slalom extraordinaire de la tenante du titre, Maria Höfl-Riesch, qui devance de 40 centièmes l'Autrichienne Nicole Hosp et de 53 centièmes Mancuso, qui était en argent à Vancouver.

Maria Höfl-Riesch a réalisé un énorme exploit. Déçue par sa descente où elle n'avait pris que la 5e place, à 1"04 de Julia Mancuso, l'Allemande a comblé tout son retard pour aller décrocher la médaille d'or du super-combiné, et conserver un titre qu'elle avait déjà magnifiquement remportée à Vancouver voici quatre ans. Elle s'empare ainsi de sa troisième médaille d'or olympique, après les deux gagnées en slalom et super-combiné voici quatre ans. Championne du monde en titre de la discipline, elle prouve une nouvelle fois qu'elle est la meilleure du monde.

Le podium du Super-combiné
Le podium du Super-combiné

Bien sûr, l'Allemande est naturellement une grande slalomeuse, même si ses trois seules victoires cette saison en Coupe du monde l'ont été en descente. Mais elle a mis une seconde et demi de moins à réaliser  ce parcours que Julia Mancuso, vice-championne olympique en titre de la discipline et vice-championne du monde en 2007. Une performance incroyable. Malgré toute la pression qui l'accompagnait pour ce slalom, la Bavaroise a réalisé le 3e temps (50"90) de toutes les skieuses, seulement devancée par la tchèque Strachova (50"10) et l'Autrichienne Michaela Kirchgasser (50"69). Toutes les autres concurrentes ont fini au-delà des 51".

Première derrière ce trio infernal, Nicole Hosp réalise également une très belle affaire. Huitième à l'issue de la descente, l'Autrichienne, en bronze aux Mondiaux-2013 de Schladming, s'empare de la deuxième médaille d'argent olympique de sa carrière, huit ans après celle conquise en slalom à Turin. A 30 ans, elle empêche Julia Mancuso de décrocher le même métal qu'aux Jeux de Vancouver. Elle était toute proche de retrouver l'or conquis à Turin en 2006 en slalom géant, mais elle est tombée sur une formidable Höfl-Riesch. Cela ne l'empêchait pas de garder le sourire, ayant déjà assuré une médaille, comme elle le fait chaque année depuis 2005 (hormis aux Mondiaux 2009).

Parmi les déçues du jour, il y a Lara Gut. deuxième temps de la descente, la Suissesse est partie à la faute dans le slalom qu'elle avait débuté avec volonté et agressivité. Tina Maze échoue quant à elle au pied du podium, alors qu'elle était 3e à l'issue de la descente. Double médaillée d'argent à Vancouver (super-G et slalom géant), la double vice-championne du monde en titre de la discipline tentera de se consoler avec la descente, dès mercredi.