JO 2020 : Les équipes de France héritent de gros morceaux au premier tour

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Guillaume Gille lors de la défaite de la France en petite finale du Mondial de Handball
Guillaume Gille, l'entraîneur de l'équipe de France masculine | Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les équipes de France de handball n'ont pas été particulièrement gâtées par le tirage au sort en vue du tournoi olympique (23 juillet-8 août) à Tokyo : les hommes, médaillés d'or en 2008 et 2012, affronteront les Espagnols, doubles champions d'Europe en titre, alors que l'équipe féminine affrontera au premier tour la Russie, championne olympique en titre.

Le tirage effectué ce jeudi matin à Bâle au siège de la Fédération internationale (IHF) n'aura pas fait de jaloux entre les équipes de France. Les hommes comme les femmes ont hérité de groupe particulièrement compliqués.

Les joueurs de Guillaume Gille, qui tenteront de retrouver le sommet du podium olympique après la médaille d'argent à Rio en 2016, auront un premier tour relevé avec l'Espagne, sacrée championne d'Europe en 2018 et 2020, et qui a privé la France d'une médaille de bronze au Mondial-2021 en Egypte. Pour passer en quarts de finale, les Français devront prendre l'une des quatre premières places de ce groupe relevé, avec également la Norvège de Sander Sagosen, et l'Allemagne.

Un parfum d'Amérique du Sud

Les Bleus débuteront leur tournoi olympique contre deux adversaires sud-américains, l'Argentine le samedi 24 juillet et le Brésil le lundi 26 juillet. Ils enchaîneront ensuite trois rencontres contre des équipes européennes: l'Allemagne le mercredi 28 juillet, l'Espagne le vendredi 30 juillet et termineront cette phase de groupe contre la Norvège le dimanche 1er août.

à voir aussi Tournoi de qualification olympique : à quatre mois des Jeux, les Bleus de retour au premier plan ? Tournoi de qualification olympique : à quatre mois des Jeux, les Bleus de retour au premier plan ?

Dans l'autre groupe de cette première phase, le Danemark, double champion du monde en titre (2019, 2021), a été épargné par le tirage. Il retrouvera la Suède pour une revanche de la finale du Mondial-2021, le Portugal, le Japon, l'Egypte et le Bahreïn. Les quarts de finale sont programmés le mardi 3 août, les demies le jeudi 5 août, la finale et le match pour la 3e place se jouant le samedi 7 août.

La Russie encore sur la route des Bleues

Les coéquipières de Siraba Dembélé, médaillées d'argent à l'Euro-2020 en décembre au Danemark, se retrouvent dans un groupe dense avec la Russie, l'Espagne, la Suède, la Hongrie et le Brésil, dans lequel elles devront prendre l'une des quatre première places pour aller en quarts de finale.

Françaises et Russes se sont rencontrées en finale des Jeux olympiques de Rio en août 2016, remportée par les Russes. La revanche s'était déroulée deux ans et demi plus tard, et les Françaises s'étaient imposées, pour décrocher à Paris-Bercy un premier titre continental synonyme de qualification aux JO-2020. Françaises et Russes s'étaient également rencontrées au tour principal de l'Euro-2020 et s'étaient séparées sur un score de parité.

A Tokyo, les Françaises tenteront de décrocher l'or olympique, le seul titre qui manque à leur palmarès (championnes du monde 2003 et 2017, championnes d'Europe 2018). L'autre groupe de cette première phase semble plus déséquilibré. Les Norvégiennes, championnes d'Europe 2020, et les Néerlandaises, championnes du monde 2019, seront favorites pour les deux premières places.

Les quarts de finale sont programmés le mercredi 4 août, les demies le vendredi 6 août et la finale et le match pour la 3e place se joueront le dimanche 8 août, jour de la cérémonie de clôture.

AFP