Guilbaut Colas arrête sa carrière

Guilbaut Colas arrête sa carrière

Publié le , modifié le

Leader incontesté de l'Equipe de France de ski de bosses depuis 6 ans, Guilbaut avait de grandes chances de médailles à Sotchi. Las, une grave blessure au genou gauche (rupture des ligaments croisés) contractée le 9 février dernier sur la piste de Rosa Khutor, a eu raison de ses ambitions, la veille de son entrée en lice dans la compétition. Guilbaut Colas possède le palmarès Français le plus important de l'histoire du ski de bosses depuis un certain Edgar Grospiron.

Suite à des blessures à répétition ces dernières années, un corps abimé et la terrible déception de ne pas avoir pu défendre ses chances lors de cette dernière aventure Olympique, le champion du monde 2011 a préféré se retirer de la scène blanche à l’âge de 30 ans.

"Terriblement déçu" de finir comme ça

"Je suis terriblement déçu. Je n'ai même pas pu défendre mes chances et montrer à tous ceux qui avaient cru en moi que j'étais revenu à mon meilleur niveau", a confié le lauréat de la Coupe du monde 2011, par ailleurs vainqueur de 13 étapes de Coupe du monde (28 podiums). Maudit aux JO (10e à Turin en 2006, 6e à Vancouver quatre ans plus tard), Guilbaut Colas se dit "victime de la dure loi du haut niveau". Il laissera une belle trace dans la neige pour les futurs champions d'un sport spectaculaire qui mérite la reconnaissance. 

Le Grenoblois va maintenant se lancer dans le créneau de la gestion de patrimoine à destination des sportifs de haut niveau et espère également commercialiser un prototype de siège à un pied permettant un renforcement musculaire du dos, qu'il a mis au point pendant ses séances de rééducation.

Grégory Jouin @GregoryJouin