Goubel canoë C1 082012
Goubel aux prises avec le Hongrois Vajda | AFP-Mayer

Goubel peut créer la surprise

Publié le , modifié le

Vice-champion du monde en C1 1000 m et troisième sur 500 m en 2009, Mathieu Goubel s'est qualifié pour la finale du canoë monoplace 1000 m (C1), alors que les chances de médailles tricolores en canoë sont assez minces. Peu après en kayak, l'équipage féminin français a également décroché in extremis son billet pour la finale du K4 500 m.

Doublé médaillé des Mondiaux 2009, Goubel n'est pas parvenu à se qualifier pour le K2 1000 m avec son coéquipier Mathieu Beugnet, mais il s'est en revanche illustré en C1, l'une des deux distances en individuel à son programme (avec le 200 m). Le Nordiste qui avait terminé à la septième place du C1 aux jeux de Pékin (et à la quatrième place en C1 500 m), pourrait créer la belle surprise de cette journée. Goubel, seul représentant tricolore en canoë, a en effet signé le meilleur temps des demi-finales sur le bassin olympique d'Eton.

En kayak, Marie Delattre-Demory, Sarah Guyot, Joanne Mayer et Gabrielle Tuleu ont connu plus de difficulté dans l'épreuve du K4 500, mais ont tout de même eu le mérité d'arracher une place pour la finale du kayak à quatre grâce à leur cinquième place en demi-finale. le kayakiste Cyrille Carré n'a quant à lui pas connu la même réussite. Le champion du monde 2007 et 6e aux JO de Pékin l'année suivante en biplace, ne s'est pas qualifié pour la finale du K1 1.000 m. Mercredi jour des finales de ces disciplines, les yeux seront donc rivés vers Goubel et les kayakistes françaises.

Romain Bonte