Emilie Gomis
Emilie Gomis au combat dans la défense australienne | AFP - TIMOTHY A. CLARY

Gomis: "Ca nous renforce"

Publié le , modifié le

Triples vice-championnes olympiques en titre, championnes du monde en 2006, les Australiennes ont été vaincues par les Françaises au terme de la prolongation. Et ce succès a forcément ravi les joueuses tricolores, tout à leur joie à la sortie du terrain.

Des rires, des sourires, du bonheur et de la joie. Quelques secondes après avoir vaincu l'ogre australien, qu'elles avaient déjà battu en amical, les Françaises ne masquaient pas leur bonheur. "On l’a fait. C’est génial, c’est énorme pour le basket français", s'enthousiasmait Sandrine Gruda. "Deux matches, deux victoires, on ne pouvait pas rêver mieux", ajoutait en écho Céline Dumerc, sa capitaine. "On a montré qu’on pouvait battre une équipe comme l’Australie. Ca nous motive pour la suite", complétait Emilie Gomis, meilleure marqueuses française de la rencontre.

"Etape par étape"

Au terme d'un véritable combat, Sandrine Gruda trouvait même matière à sourire du panier inscrit par l'Australie au buzzeur pour disputer la prolongation: "Je me suis marré. Ce panier, il était magique. Elle aurait pu le mettre, elle aurait pu le rater. Ca a mis un peu de fun dans le match." Cette victoire ne leur faisait pas perdre de vue les réalités: "Etape par étape", scande Gruda. "Il ne faut pas se laisser aller. Ce n’est pas fini. Rien n’est sûr contre l’Angleterre, car elles seront chez elles. Ca nous renforce", rappelait Gomis. "Ca confirme que quand on joue notre propre jeu, on peut battre n’importe qui. Mais ça confirme aussi qu’on a des limites", concédait Dumerc.

Pour toutes, le discours tournait autour du collectif: "On a une équipe vraiment solidaire, ce qui est notre grande force", expliquait Emilie Gomis. "Même quand on est en difficultés, on est capable de remonter la pente grâce à ça. En face, lorsque les 2-3 stars adverses sont sorties, l’équipe est perdue. Céline Dumerc a fait son match voici deux jours, aujourd’hui c’est moi. Lors des derniers championnats, on a montré qu’on était capables de battre ces équipes là. On a cette confiance, et il faut la garder."

La réaction de la capitaine Céline Dumerc