Gille: aller aux Jeux pour "les gagner"

Publié le , modifié le

Bertrand Gille, le pivot de l'équipe de France de handball opéré d'une épaule en avril, vise le titre aux jeux Olympiques de Londres, et le futur joueur de Chambéry l'a répété samedi à Soldeu (Andorre), lors de l'officialisation de la liste des 14 Bleus retenus pour Londres.

Vous serez prêt pour les Jeux?
"Je ne suis pas encore à la fin du processus de rééducation. Je vais  continuer à travailler quotidiennement pour l'optimiser encore. Je sais le  travail qu'il me reste à produire. La finalité n'est pas d'aller aux Jeux, mais  de les gagner. On sait pourquoi on va à Londres. J'espère être utile à  l'équipe. Pendant ce stage en Andorre, on s'est fait mal, personne ne s'est  trompé d'objectif. On sait pourquoi on veut souffrir".
   
Après l'échec du dernier Euro, comment vit le groupe?
"On est toujours très content de se retrouver, mais, on ne se voile pas  la face. On connaît l'objectif, et le niveau d'exigence a encore gagné un  niveau. On est persuadé que c'est un impondérable de nos performances. On ne  l'oublie pas".
   
Expérience et revanche sont les atouts principaux des Bleus?
"Pas du tout. L'expérience oui forcément, mais pas la revanche, c'est un  délire de journalistes. Nous ne sommes pas dans une dynamique de revanche après  l'Euro. Même si notre amour-propre a été touché. On vise la performance. Malgré  nos cartes d'identité de grands-pères, on en a envie de prouver que l'on est  encore là. On n'est pas là grâce au privilège de l'âge, mais parce que l'on  sait se remettre en question".

AFP