Gévrise Emane
Gévrise Emane | DR

Gévrise Emane : "J’ai un judo plus étoffé"

Publié le , modifié le

La judokate française saura dans la journée si elle a réussi son pari de changer de catégorie après les Jeux de Pékin (des -70 à -63kg). Battue au premier tour en Chine, la native de Yaoundé tient à retrouver les sommets sur les tatamis londoniens.

Gévrise Emane a mis du temps à digérer sa déception de 2008. Elle ne le cache pas mais se motive avec. "J’ai forcément un sentiment de revanche. Je veux me donner à fond pour repartir avec une médaille. La plaie de Pékin est finie. Le jour J, je dois tout donner".

"J'ai beaucoup appris"

Plus mûre et plus lucide, la double championne du monde jette un regard perspicace sur l’évolution de sa carrière. "J’ai beaucoup appris en tant que femme et en tant qu’athlète de haut niveau", confie-t-elle volontiers. "Je me suis redécouverte avec ce changement de catégorie : j’ai un judo plus étoffé, j’ai changé mes méthodes d’entraînement et mon approche de la compétition. Cela n’a pas été facile mais ce fût une remise en question utile".

Interrogée sur ses ambitions, elle ne se fixe aucun objectif précis : "On fera les comptes à la fin mais j’ai vraiment puisé au fond de ma moi-même pour préparer cette échéance. Je suis sereine, je n’ai pas d’appréhension particulière. Ce n’est que du sport, je ne vais pas me prendre la tête. Je suis plus détendue. Cette médaille serait la cerise sur le gâteau. Ce sera du bonus". "Mon premier tour ne sera pas facile. Je vais prendre la Britannique, elle est chez elle. Mais je ne me projette pas plus loin". Quand on vous dit que quelque chose a changé…