Hollande Club France
François Hollande prend la pose avec des bénévoles français. | AFP

François Hollande inaugure le QG du sport français

Publié le , modifié le

Tout juste arrivé à Rio pour assister à la cérémonie d'ouverture, François Hollande s'est rendu au Club France, quelques heures avant de se rendre au Maracana. Accompagné par le porte-drapeau Teddy Riner, pour ce rendez-vous avec la communauté française de Rio, le président de la République a inauguré le nouveau QG du sport français, avec en ligne de mire... une pluie de médailles pour les Tricolores.

Dans les enceintes de la prestigieuse Sociedad Hipica Brasiliera, au bord de la Lagune Rodrigo de Freitas, on sent comme un parfum d'effervescence. La cérémonie d'ouverture de cette édition 2016 a lieu ce vendredi soir, et pourtant l'ambiance qui régne  au Club France contraste déjà avec celle des précédents jours rythmés par les conférences de presse. Et pour cause, le président de la République François Hollande est en route, accompagné par Patrick Kanner, ministre des Sports, mais aussi Anne Hidalgo, maire de Paris, ou encore Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France.

Non loin de l'entrée, un groupe de jeunes brésiliens chante les mélodies françaises du film mythique « Les Choristes ». La sécurité est très stricte. L'attente débute pour le personnel du Consulat, ou encore ces bénévoles français,, facilement reconnaissables à leurs t-shirts rouges.

Le président de la République fait enfin son apparition dans cet espace réputé convivial et idéal pour suivre les compétitions, aux alentours de midi. Direction le plateau de France Télévisions pour une interview exclusive, avant de se rendre à l'intérieur du Club France, suivi par une horde de journalistes qui avaient bravé les nombreux embouteillages. Non loin de l'estrade officielle, on retrouve des sportifs qui ont fait les plus beaux jours du sport français. A commencer par Tony Estanguet ou Marie-José Pérec, triples champions olympiques. Aux côtés du président, le porte-drapeau Teddy Riner. C'est d'ailleurs lui qui fait le premier discours. 

A photo posted by @francetvsport on Aug 5, 2016 at 8:26am PDT

Première Marseillaise au Club France

Le sujet de Paris 2024 ne pouvait forcément être évité, François Hollande ne s'était pas déplacé ju Brésil pour seulement assister à la cérémonie d'ouverture et encourager les sportifs de la délégation française. C'est en porte-parole d'un projet qui se veut ambitieux que le chef d’État a tenu à venir deux jours à Rio, pour défendre la candidature française. Tout en n'oubliant pas de rire un peu sur le sujet, le choix définitif du CIO pour la désignation de la ville n'étant rendu public que l'an prochain. « Il s'en passe des choses en 2017, mais ça, ce sera après l'élection présidentielle », lance François Hollande, face à une salle qui apprécie le trait d'humour. 

Le président de la République voit la fin de son discours accueilli par une salve d'applaudissements, avant que la Marseillaise ne soit jouée. De quoi finir en beauté une matinée joyeuse et détendue dans l'enceinte du club hippique, mais aussi de lancer parfaitement côté français cette nouvelle édition des Jeux Olympiques. Avec, comme l'a rappelé François Hollande, un fort soutien exprimé à l'ensemble des participants, mais aussi une petite pensée pour Paris 2024…

A photo posted by @francetvsport on Aug 5, 2016 at 9:18am PDT