Victor Sintès - JO 2012
Victor Sintès a subi un sévère (11-1) au cours du combat | AFP - ALBERTO PIZZOLI

Fleuret : la france éliminée en quarts

Publié le , modifié le

L'équipe de France de fleuret messieurs a été éliminée dès son entrée en lice en quarts de finale des JO de Londres, battue par les Etats-Unis (45-39), dimanche.

Quel fiasco! Alors que l'escrime française avait toujours ramené au moins une médaille lors de ses tournées olympiques depuis les JO de Rome en 1960, elle voudra sans aucun doute oublier Londres 2012. Avec cette défaite face aux Etats-Unis, les fleurettistes Victor Sintès, Erwan Le Péchoux et Enzo Lefort ont laissé passer la dernière chance de sauver l'honneur de la France dans cette discipline. Les Jeux Olympiques se terminent donc comme ils ont commencé côté tricolore : sans médaille.

Pourtant, rien ne laissait présager d'un tel scénario. Alors qu'ils menaient de six touches aux deux tiers du match, Victor Sintès, catastrophique, a encaissé un cinglant 11-1 ainsi qu'un carton rouge, réduisant à néant les efforts d'Erwan Le Péchoux, auteur d'une performance solide (19-11). "Ce sont les pires (Jeux), se désole Le Péchoux. C'est dommage de se retrouver là-dedans. On a l'impression qu'on ne s'est pas battu, qu'on n'a pas fait le boulot alors que l'état d'esprit était bon malgré tout ce qu'on peut en penser."

"Si on n'y arrive pas en individuel et pas équipes, c'est qu'il doit bien y avoir quelque chose qui ne va pas, a poursuivi le Français. Il y a beaucoup de choses qui doivent changer. En 2005, on se voyait tout beau. Depuis, ça n'a fait que baisser. C'est vrai que les autres nations montent, mais il y a d'autres raisons. Ils ont les moyens qu'on n'a pas, un état d'esprit qu'on n'a pas."

Les trois dernières touches en image :

Les fleurettistes n'ont pas fait mieux que toutes les autres armes tricolores, individuelles et par équipes. Le sport le plus médaillé en France (115 médailles) rentre donc bredouille.

 

 

Victor Patenôtre