Fernandez: "Il a fallu que je m'adapte"

A 35 ans, Jérôme Fernandez fait des sceptiques. Pourtant, même s'il a rejoint les Phénix de Toulouse, quittant les meilleurs clubs européens, l'arrière de l'équipe de France reste l'une des figures de proue du navire barré par Claude Onesta. Et partira à Londres à la conquête d'un deuxième titre olympique consécutif.

Publié le , modifié le