Allyson Felix et Jeneba Tarmoh
Allyson Feleix et Jeneba Tarmoh | Christian Petersen / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Felix qualifiée sans courir

Publié le , modifié le

Jeneba Tarmoh a offert à Felix une place aux jeux Olympiques en décidant de ne pas participer au 100 m en duel avec Allyson Felix, qui était prévu à Eugene (Oregon) pour départager les deux athlètes ayant terminé 3e à égalité parfaite aux sélections américaines.

"Jeneba Tarmoh a décidé de renoncer à l'une des trois places pour les J0  dans le 100 m dames", a indiqué la Fédération américaine (USATF), informée  lundi matin par l'agent de la sprinteuse, dans un communiqué.  "Moi, Jeneba Tarmoh ai décidé de donner ma troisième place à Allison Felix  pour le 100 m", a écrit Tarmoh dans un e-mail transmis par l'agent de la  sprinteuse à la présidente de l'USATF, Stephanie Hightower. "Je sais qu'après cette décision, je ne courrai pas le 100 m aux jeux  Olympiques et que je serai une remplaçante pour la compétition". Tarmoh et Felix avait été déclarées à égalité parfaite troisièmes du 100 m  des sélections US le 23 juin (11.068), derrière Carmelita Jeter et Tianna  Madison, et devaient être départagées par un 100 m en duel lundi à 17h00  locales (00h00 GMT).   Tarmoh se rendra quand même à Londres dans l'équipe de relais 4x100 m.  Felix, qui était déjà qualifiée sur 200 m, sa distance de prédilection, aura  donc l'occasion de doubler.

L'USATF, qui n'avait pas de procédure en place pour départager deux  athlètes à égalité parfaite, avait proposé en milieu de semaine dernière, après  quelques jours de réflexion, un tirage au sort à pile ou face ou un 100 m en  duel. "Nous sommes déçus que Jeneba ait changé d'avis, a déclaré la présidente de  l'USATF. Nous avions tous travaillé dur pour parvenir à un consensus à propos  du 100 m en duel, mais nous savons qu'Allyson, Carmelita et Tianna  représenteront bien l'équipe américaine". De son côté, Felix a affirmé dans un communiqué qu'elle aurait souhaité  être départagée en un contre un sur 100 m pour légitimer sa place aux Jeux sur  cette distance.

 "La situation a été difficile pour tout le monde", a déclaré Felix.  "J'avais accepté la décision de l'USATF et j'étais prête à courir. Je voulais  gagner ma place et non pas qu'on me la donne, aussi je partage la déception de  tout le monde que ce duel n'ait pas lieu. Tout ce que je peux faire maintenant,  c'est me concentrer sur Londres". Les parties impliquées dans l'affaire ont attendu samedi et la fin du 200  m, sur lequel Felix et Tarmoh étaient engagées, pour discuter des modalités de  la décision. Celle-ci avait été prise dimanche lors d'une réunion entre  l'USATF, les deux athlètes, leur entraîneur commun Bob Kersee et leurs agents. Ni le chronomètre au millième près (11 secondes 068/1000), ni les deux  photo-finish n'avaient pu départager Felix et Tarmoh en finale du 100 m. Les résultats non-officiels avaient d'abord désigné Tarmoh 3e avec un  millième d'avance (en 11.068) mais l'USATF avait indiqué une heure après la  course que les deux sprinteuses étaient officiellement à égalité parfaite. Felix, 26 ans, "pèse" sept médailles individuelles en grands championnats  (JO et Mondiaux), dont trois en or (sur 200 m), alors que le seul fait d'armes  de Tarmoh, 23 ans, est d'avoir été sacrée championne du monde juniors du 100 m  en 2008 à Bydgoszcz (Pologne).

AFP