Les JO 2016 se dérouleront à Rio
Les athlètes russes pourraient ne pas pouvoir s'aligner lors des JO 2016 à Rio | TARSO SARRAF / ESTADAO CONTEUDO / AGÊNCIA ESTADO

Facture salée pour les JO 2016 à Rio

Publié le , modifié le

Les jeux Olympiques de Rio-2016 coûteront la coquette somme d'au moins 36 milliards de reais (12 milliards d'euros), 28 des 52 projets prévus dans le cahier des charges n'ayant pas encore fait l'objet d'appels d'offres.

Le maire de Rio, Eduardo Paes, vient de présenter la facture, moins d'un  mois après que le directeur exécutif du Comité international olympique (CIO),  Gilbert Felli, eût exprimé sa préoccupation sur le manque de budget détaillé  lors de sa dernière visite de la ville (le 21 mars). M. Felli est attendu de nouveau la semaine prochaine à Rio où il devra se  réunir avec le maire et la direction du comité organisateur des JO pour ensuite  présenter son premier rapport d'évaluation sur les préparatifs au CIO.

Du total de 36,7 milliards de reais, 58,52% seront financés par le privé et  41,48% par des fonds publics. Le budget estimé en 2009 quand Rio a été choisie  pour accueillir les JO était de 28,9 mds reais (soit 38,1 mds de reais en  valeurs actualisées, selon le quotidien Folha de Sao Paulo), dont 15%  revenaient à l'initiative privée. "Londres a été prise comme modèle d'olympiade mais la nôtre aura moins de  ressources publiques", s'est félicité M. Paes lors d'une conférence de presse  mercredi. Il a précisé que 65% du budget correspondent à des travaux qui  resteront comme "héritage" pour la ville de Rio.

Un chiffre non définitif

Mais ces 36,7 milliards ne sont pas le montant définitif et tout indique  que le montant final ne sera connu qu'à la veille de la compétition. Il manque  encore 28 des 52 projets du cahier des charges de l'Autorité publique olympique  (APO). Ce jeudi, sera publié l'appel d'offre du Complexe sportif de Deodoro  (zone ouest) avec 11 projets estimés à 900 millions de reais (400 M USD). Les  17 projets restants n'ont pas encore de budget établi.

"Il ne sera possible de connaître le coût final des projets qui figurent  dans le cahier des charges que lorsqu'ils seront arrivés à maturité. Ce sera  malheureusement à une date proche de la livraison des installations", a reconnu  le président de l'APO, le général Fernando Azevedo e Silva, cité par le journal  O Globo. Quelque 27 projets vont améliorer la ville et bénéficier à la population  dans les domaines de l'infrastructure, de la mobilité urbaine, de  l'environnement et de l'urbanisation, comme notamment la rénovation de la zone  portuaire, la construction de la ligne 4 du métro, les systèmes de bus rapides  (BRT). Ils seront financés à 57% par le public (13,8 mds reais) et à 43% par  des ressources privées (10,3 mds reais).

AFP