Escrime: "les pires Jeux", selon Le Pechoux

Publié le , modifié le

Erwann Le Pechoux a estimé que les jeux  Olympiques de Londres étaient "les pires" qu'ait vécu la France, qui n'a  décroché aucune médaille en escrime à Londres, après l'élimination en quarts de  finale de l'épreuve par équipes des fleurettistes messieurs dimanche.  "Ce sont les pires (Jeux). C'est dommage de se retrouver là-dedans. On a  l'impression qu'on ne s'est pas battu, qu'on n'a pas fait le boulot alors que  l'état d'esprit était bon malgré tout ce qu'on peut en penser", a commenté,  amer, Le Pechoux.


La France n'avait pas connu un tel naufrage depuis les Jeux de 1960 à Rome  où aucune arme n'est montée sur le podium. "Si on n'y arrive pas en individuel et par équipes, c'est qu'il doit bien y  avoir quelque chose qui ne va pas. Il y a beaucoup de choses qui doivent  changer", a-t-il poursuivi.  "En 2005, on se voyait tout beau. Depuis ça ne fait que baisser. C'est vrai  que les autres nations montent, mais il y d'autres raisons. Ils ont des moyens  qu'on n'a pas, un état d'esprit qu'on n'a pas", a regretté Le Pechoux, éliminé  en 8e de finale de l'épreuve individuelle.

AFP