Parker Batum
Batum, Parker, deux des leaders de l'Equipe de France | CITIZENSIDE/ANN-DEE LAMOUR / CITIZENSIDE.COM

Equipe de France: Encore beaucoup de qualifications à prendre à J-100

Publié le , modifié le

A 100 jours de l'ouverture des Jeux Olympiques à Rio, de nombreux sportifs français sont encore dans l'attente. D'un côté, il y a les sports collectifs comme le basket (hommes et femmes), le volley (hommes), qui doivent tous passer par un tournoi de qualification olympique. De l'autre, il y a des individus en quête de leur ticket via les différentes épreuves planétaires. En 2012 à Londres, ils étaient 332 athlètes tricolores, parmi lesquels 186 hommes et 146 femmes. Combien seront-ils à Rio ?

Athlétism​e

Les athlètes français ont jusqu'au 17 juillet pour réaliser les minima fixés par la Fédération française. Ils doivent également passer obligatoirement par la case des championnats de France Elite (24-26 juin) pour se rendre éligibles à une sélection. Pour exemple, sur 100m, les minima féminins sont fixés à 11"15, les masculins à 10"09, le triple saut à 17.05m pour les hommes et 14.25m pour les femmes...La liste définitive sera dévoilée le 19 juillet.

Le sprinteur Jimmy Vicaut
Le sprinteur Jimmy Vicaut

Aviron

Grâce notamment aux championnats du monde à domicile en août dernier, l'équipe de France a pu qualifier six bateaux pour Rio: deux sans barreur masculin, le deux de couple masculin, le deux de couple poids léger, le quatre sans barreur poids léger masculin, le deux sans barreur féminin et le deux de couple féminin. Reste à connaître les noms des heureux élus. Et lors des régates européennes de qualification olympique à Lucerne en Suisse (22 au 25 mai), le skiff, le quatre de pointe et le quatre en couple pourront prendre un quota.

Badmint​on

Les qualifiés français seront connus le 1er mai, au lendemain de la fin des championnats d'Europe qui se déroulent à Mouilleron-le-Captif (26 avril-1er mai). C'est le classement mondial qui délivrera les billets.

Boxe

En plus des six qualifiés (Yoka, Bauderlique, Djelkhir, M'Billi, Oumiha, Biongolo), la boxe française peut encore envoyer du monde au Brésil via l'épreuve européenne de qualification olympique féminine (20 avril au 1e mai), l'épreuve mondiale de qualification olympique masculine (13 au 22 mai), les championnats du monde féminins (19 au 27 mai) ou l'épreuve européenne de qualification féminine (20 avril au 1e mai).

Basket

Pour tenter de décrocher le Graal dont il rêve depuis tout petit, Tony Parker et ses acolytes de l'équipe de France de basket devront en passer par un tournoi de qualification olympique, à Manille (Philippines), entre le 4 et le 10 juillet prochains. Un mois avant le tournoi olympique de Rio, les Bleus devront remporter un tournoi où se trouvent la Nouvelle-Zélande et les Philippines (dans la même poule que la France) et aussi la Turquie, le Sénégal et le Canada. Leurs homologues féminines sont dans la même situation, sauf que les coéquipières de Céline Dumerc joueront à domicile, à Nantes (13-19 juin) dans un TQO à 18. Cuba, Nouvelle-Zélande (dans le groupe des Françaises), Cameroun, Turquie, Argentine, Biélorussie, Corée du Sud, Nigéria, Venezuela, Espagne et Chine sont les autres participants à cette épreuve qui délivrera cinq tickets pour Rio. Objectif: atteindre les demi-finales, synonymes de qualification. Au pire, le 5e du TQO aura également son billet.

Canoë-Kayak

Si, pour la course en ligne, le quota en K2  200m a été acquis par Maxime Beaumont, les quotas (non-nominatifs) ont été obtenus sur K1 200m, K2 1000m masculins, et sur le K1 200m et le K4 500m féminins. Reste l'épreuve européenne de qualification olympique (18-19 mai) pour glaner d'autres précieux sésames.

Cyclisme

L'équipe de France pourra compter sur quatre coureurs sur l'épreuve sur route à Rio, dont le test-event avait été remporté par Alexis Vuillermoz l'été dernier, et deux pour le contre-la-montre chez les hommes. Les choix seront faits au coeur du Tour de France, en juillet. En BMX, ils seront cinq au maximum (3 chez les hommes, 2 chez les femmes), avec un classement mondial pris en compte jusqu'au 30 mai. Idem pour le VTT.

Alexis Vuillermoz, vainqueur ici à Mûr-de-Bretagne
Alexis Vuillermoz, vainqueur ici à Mûr-de-Bretagne

Equitation

L'équipe de France a qualifié son équipe de concours complet, et a raflé quatre quotas, soit le maximum possible. Idem pour le dressage et pour le saut d'obstacles. Reste à connaître les noms des heureux qualifiés.

Escrime

Grâce à leurs résultats lors des différentes épreuves de la saison, les escrimeurs français ont conquis 15 quotas individuels sur les 16 auxquels peuvent prétendre chaque nation, et ont qualifié les quatre équipes (épée hommes et femmes, fleuret hommes, sabre femmes). Hormis Ysaora Thibus, Astrid Guyart et Vincent Anstett, les autres escrimeurs doivent patienter pour savoir s'ils iront bien à Rio cet été, pour laver l'affront du zéro pointé des escrimeurs à Londres en 2012.

Golf

Les golfeurs français ont jusqu'au 11 juillet pour décrocher un classement mondial qui leur permette de prendre part au retour du golf dans le programme olympique. Derrière Victor Dubuisson, incontestable porte-étendard de la petite balle blanche, la deuxième place vaut cher. Idem chez les femmes où deux Françaises iront au Brésil. 

Victor Dubuisson
Victor Dubuisson

Gymnastique

En trampoline, un quota pour l'épreuve masculine a été acquis, alors que les équipes de France féminine et masculine de gymnastique artistique ont remporté leur qualification lors du Tournoi de qualification olympique de Rio.

Haltérophilie

Trois quotas ont été conquis par les hommes pour les Jeux Olympiques de Rio. Le nom des qualifiés seront connus à l'issue des championnats de France, les 3-4 juin prochains.

Judo

La sélection française s'étale sur deux années, et se termine le 29 mai prochain. Avec un seul athlète par catégorie de poids, les judokas tricolores sont obligés d'être classés parmi les 14 meilleures mondiales pour les femmes, parmi les 22 meilleurs chez les hommes.

Teddy Riner est devenu pour la sixième fois champion du monde à Rio
Teddy Riner est devenu pour la sixième fois champion du monde à Rio

Lutte

Il ne reste plus que le tournoi mondial de qualification olympique (6-8 mai) pour offrir les derniers tickets pour les Jeux. L'équipe de France vise l'envoi de six à neuf athlètes à Rio, pour tenter de décrocher une 18e médaille olympique. 

Natation synchronisée

Le quota a été obtenu dans l'épreuve de duo.

Plongeon

Les quotas ont été obtenus chez les femmes sur le plongeoir à 10m en individuel, et sur celui à 3m et à 10m individuel pour les hommes.

Tir à l'arc

Avec le championnat d'Europe (24-29 mai), les championnats du monde (13-19 juin) et le championnat du monde par équipes, les archers ont encore l'occasion de valider leur billet.

Tennis

A l'issue des Internationaux de France, les quatre meilleurs français chez les hommes et autant chez les femmes pourront être qualifiés pour Rio, à condition de faire partie du Top 56 mondial. 

Tennis de table

Après la qualification d'Emmanuel Lebesson lors du TQO en Suède mi-avril, le ping tricolore peut encore avoir trois qualifiés de plus. Ce sera fait grâce au classement mondial dévoilé début mai. 

Voll​ey

L'équipe masculine est passé à deux doigts de valider sa qualification lors du premier Tournoi de qualification olympique, à Berlin en janvier dernier. Mais la défaite contre les champions olympiques russes en a décidé autrement, et même le contrôle positif d'un des joueurs vainqueurs n'a pas repêché les Bleus. C'est donc à Tokyo (28 mai-5 juin), que la Team Yavbou, championne d'Europe en titre et victorieuse de la Ligue mondiale en 2015, cherchera l'un des quatre billets qualificatifs (dont un réservé à une équipe d'Asie) face à la Chine, la Pologne, l'Iran, l'Australie, le Canada, le Venezuela et le Japon.

L'équipe de France dans une réplique du Christ Rédempteur après sa victoire dans la Ligue mondiale à Rio en 2015
L'équipe de France dans une réplique du Christ Rédempteur après sa victoire dans la Ligue mondiale à Rio en 2015
Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze