Le Lee Valley Centre, antre du canoë-kayak
Le Lee Valley Centre, antre du canoë-kayak | DR

Engouement sans précédent pour le canoë-kayak

Publié le , modifié le

Le Lee Valley White Water Centre accueille chaque jour pas moins de 12 000 personnes disseminées dans des tribunes provisoires pour voir les kayakistes et les céistes en découdre dans les eaux agités d’un parcours difficile.

Situé à trois-quarts d’heure du centre de Londres, le lieu fleure bon la campagne anglaise, ses bocages et son ciel jamais franchement dégagé. Mais sitôt franchi les barrières d’entrée de ce complexe idéalement agencé, la passion vous gagne. Des supporters venus d’Espagne, de Slovaquie, d’Allemagne ou de France crient leurs encouragements chaque fois qu’un compatriote attaque ce tracé tortueux qui regorge de pièges.

Jamais comme ça avant

Six grandes tribunes ont été installées spécialement pour les JO : elles sont bondées comme jamais et cela donne à l’endroit un air de petit stade à ciel ouvert. Les protagonistes le ressentent fortement comme l’expliquait Tony Estanguet mardi après son succès en C1 « J’ai senti l’appui du public du début à la fin. Ca m’a donné des ailes, je me sentais très fort ». N’était-ce la pluie –qui sévit souvent depuis l’entame des Jeux, ce site pourrait constituer le cadre parfait pour un pique-nique au grand air. Les chercheurs de médailles n’en ont cure mais ils peuvent se targuer d’évoluer dans un décor somptueux et dans une ambiance comme ce sport n’en avait jamais connus.