Debbie Dunn
Debbie Dunn renonce au relais 4x400 m américain | AFP

Dunn abandonne le témoin

Publié le , modifié le

La spécialiste du 400 m Debbie Dunn s'est retirée de l'équipe américaine pour les jeux Olympiques, où elle devait participer au relais 4x400 m, après un contrôle antidopage positif. Dunn , qui n'était pas qualifiée pour Londres à titre individuel, avait pris la 4e place des sélections américaines sur la distance et devait à ce titre figurer dans le 4x400.

Avant même que cela ne fasse davantage de vagues et pour ne pas mettre en porte à faux l'équipe d'athlétisme des États-Unis, la spécialiste de sprint long d'origine jamaïcaine a préféré prendre les devants. "J'ai été informée par l'Usada (Agence antidopage américaine) qu'un échantillon prélevé lors des sélections olympiques à la fin du mois de juin,  contient un niveau élevé de testostérone / epitestostérone, a indiqué Dunn  dans un communiqué. Alors que je collabore avec l'Usada pour résoudre ce problème, je me retire de l'équipe de relais (4x400 m) pour les JO. Je ne veux pas que ce sujet soit une source de confusion pour mes coéquipières alors qu'elles vont disputer la compétition la plus importante de leur vie. Bonne chance Team USA."   

L'USADA a confirmé l'information précisant que l'échantillon "B" de Dunn était actuellement en cours d'analyse, et que "tous les athlètes sont innocents jusqu'à preuve de leur culpabilité...  L'Usada apprécie le fait que Mme Dunn  se soit volontairement retirée de l'équipe olympique pendant que la procédure est en cours", précise l'agence antidopage américaine. Même son de cloche à la Fédération américaine d'athlétisme où l'on estime que Dunn a fait le bon choix en se retirant à l'avance de l'équipe olympique.

Pour Debbie Dunn, 34 ans, médaillée d'or avec le relais 4x400 m aux Mondiaux de Berlin en 2009 mais aussi championne du monde en salle (en individuel et en relais) l'année suivante, c'est peut-être le début de la fin d'une carrière, en tout cas pour ce qui concerne le rendez-vous olympique.

Christian Grégoire