Darya Domracheva
La Bélarusse Darya Domracheva | AFP - DPA PICTURE-ALLIANCE - MICHAEL KAPPELER

Domracheva double l'or en individuel

Publié le , modifié le

Victorieuse de la poursuite, Darya Domracheva a doublé la mise en remportant le 15km individuel en biathlon aux Jeux Olympiques de Sotchi. La Bélarusse de 27 ans a réalisé une course exceptionnelle, en ne commettant qu'une erreur au tir pour renvoyer, sur les skis, toutes ses rivales à plus d'une minute. Première Bélarusse championne olympique aux JO d'hiver, elle a devancé la Suissesse Selina Gasparin de 1'15", et la Bélarusse Nadezhda Skardino de 1'38". Première Française, Anaïs Bescond prend la 5e place.

Lors du 10km poursuite, elle avait fini avec plus de 30 secondes d'avance sur l'ogre, Tora Berger (quadruple championne du monde en titre). Sur 15km individuel, elle a mis tout le monde à plus d'une minute. Darya Domracheva n'a pas perdu l'appétit en devenant la premier Bélarusse championne olympique aux JO d'hiver. Elle n'a surtout pas perdu sa vitesse sur les skis. Et la concurrence se trouve très loin d'elle.

A Sotchi, elle vient de faire aussi bien que depuis le début de la saison en Coupe du monde. Victorieuse de la poursuite et du sprint d'Oberhof, elle vient de remporter deux courses olympiques. Il faut remonter à la saison 2011-2012, où elle avait remporté six courses (dont le titre mondial en poursuite) et gagné les Globes de Cristal de la poursuite et de la mass-start, pour retrouver une année aussi glorieuse pour cette biathlète, née à Minsk. 

Derrière, l'écart est abyssal. La Suissesse Selina Gasparin, victorieuse des sprints de Hochfilzen et du Grand-Bornand cette année, s'empare de la 2e place, mais à 1'15" de la gagnante. La Biélorussie fait coup double en plaçant sa deuxième biathlète sur le podium: Skardino finit à 1'38". 

Dans le camp français, Anaïs Bescond a malheureusement commis deux fautes sur son premier passage au tir debout, pour finir à la 5e place à 2'14". Cinquième en sprint, 12e en poursuite, elle poursuit ses bons JO. Sachant que chaque raté coûte une minute... Marie-Laure Brunet a effectué, pour sa part, un superbe 20 sur 20 au tir, mais elle n'a pris que la 17e place à près de quatre minutes de Domracheva. Grosse déception pour Marie Dorin-Habert, si fiable habituellement au tir, qui a commis quatre erreurs et finit à plus de 5'46" de la gagnante.