Dario Cologna
Le Suisse Dario Cologna | AFP - ODD ANDERSEN

Deuxième sacre pour Dario Cologna

Publié le , modifié le

Champion olympique de skiathlon en début de semaine, Dario Cologna a ajouté une nouvelle médaille d'or à son palmarès en remportant le 15km style classique de ski de fond des JO de Sotchi. A 27 ans, c'est sa troisième couronne olympique, puisqu'il avait été sacré sur 15km libre à Vancouver voici quatre ans. Le Suisse devance les Suédois Johan Olsson de 28"5 et Daniel Richardson de 38"8.

Les cloches suisses vont encore pouvoir sonner dans les rues de Sotchi. Au son de "Dario Cologna, lalalala", les supporteurs helvètes vont fêter le deuxième sacre de Dadio Cologna dans ces Jeux Olympiques. A 27 ans, il est en passe de devenir la grande star du fond de cette édition 2014. Sacré lors de la poursuite du skiathlon, 26e du sprint libre, il a dominé très nettement le 15km classique, en renvoyant ses rivaux à près de 30 secondes.

Vainqueur de trois grands Globes de Cristal (2009, 2011, 2012), champion du monde en poursuite et vice-champion du monde du 50km l'an dernier, le Suisse ne surprend personne en montant sur la plus haute marche du podium. Très discret depuis le début de la saison de Coupe du monde (un seul podium) et opéré voici trois mois d'une cheville, il est en très grande forme pour cette échéance olympique. Premier fondeur à décrocher l'or en 2010 à Vancouver, il continue à écrire sa légende. Elu Suisse de l'année en 2012, il pourrait bien être encore honoré en 2014. Il devient le premier fondeur à conserver son titre sur le 15km classique. "C'est incroyable. Je ne pouvais déjà pas croire à la première médaille  d'or après ma blessure, et maintenant c'est la deuxième. C'était la course  parfaite. Je savais que ça allait être dur et j'étais préparé pour ça", s'enthousiasmait-il. 

En l'absence de l'autre grande référence du fond, Petter Northug, qui a préféré faire l'impasse sur sa distance de prédilection pour mieux se concentrer sur le relais de dimanche, Dario Cologna a illuminé la course de tout son talent. Même Johan Olsson, triple médaille olympique à Vancouver (or en relais et bronze en poursuite et sur 50km classique) n'a pas pu suivre le rythme, finissant à 28"5. Il a même vu le Suisse sprinter face à lui dans la dernière ligne droite, alors qu'il était parti 30" avant lui. Le dernier acte d'une domination totale.

La Suède conquiert deux médailles à l'issue de cette épreuve avec Daniel Richardson, qui monte sur la troisième marche du podium pour 1"8 devant le Finlandais Livo Niskanen. Lukas Bauer, vice-champion olympique de cette discipline à Turin en 2006 et en bronze à Vancouver sur 15km libre, prend la 5e place.

Premier Français, Jean-Marc Gaillard prend la 21e place à près de deux minutes du vainqueur, après s'être trompé de piste à l'arrivée.