Deux bateaux qualifiés

Deux bateaux qualifiés

Publié le , modifié le

Germain Chardin et Dorian Mortelette se sont qualifiés en deux de pointe pour les jeux Olympiques de Londres, en remportant la finale de leur catégorie aux régates d'aviron de Lucerne. Benjamin Chabanet, Matthieu Androdias, Pierre-Jean Peltier et Adrien Hardy se sont qualifiés en quatre de couple pour les jeux Olympiques de Londres, en terminant deuxièmes de la finale.

Ces deux bateaux rejoignent ainsi les trois bateaux qui avaient obtenu leur billet aux  Mondiaux-2011: le deux de couple messieurs (Julien Bahain, Cédric Berrest), le  quatre de pointe poids légers messieurs (Baroukh, Moreau, Moutton, Solforosi)  et le deux de couple poids légers messieurs (Azou, Delayre). Chardin, 29 ans, et Mortelette, 28 ans, qui faisaient partie du quatre de  pointe médaillé de bronze aux JO-2008 puis champion du monde en 2010, ont gagné  leur régate en 6 min 31 sec 43/100e mardi devant les Polonais Wojciech Gutorski  et Jaroslaw Godek, également qualifiés (6:33.15).  

Le quatre de couple, lui, a sauvé de peu son billet pour les JO de Londres  (27 juillet-12 août) en prenant la 2e place de sa régate (5:49.85) derrière  l'Estonie (5:48.49), avec seulement douze centièmes d'avance sur les Tchèques,  troisièmes en 5:49.97 et non qualifiés.Le quatuor français a terminé deuxième (5:49.85) derrière l'Estonie  (5:48.49). Il a conservé le second billet pour les JO-2012 (27 juillet-12 août)  in extremis en devançant de douze centièmes les Tchèques, troisièmes en 5:49.97. Hardy, champion olympique en 2004 en deux de couple (5e en 2008 et 7e en  2000), disputera donc ses quatrièmes JO.

Pas de miracle chez les dames

Leurs homologues du quatre de couple dames (Marie Le Nepvou, Myriam Goudet,  Noémie Kober et Hélène Lefebvre) ont en revanche manqué la qualification en  terminant troisièmes de leur course (6:40.92) derrière la Pologne (6:34.00) et  la Roumanie (6:38.34). Alice Mayne et Stéphanie Dechand, sixièmes et dernières de la finale du  deux de pointe (7:31.21), ont aussi échoué dans leur quête, tout comme Sophie  Balmary, seulement 4e de sa demi-finale du skiff (7:48.85).

Autre échec, Julien Desprès, Benjamin Rondeau, Matthieu Moinaux et Benjamin  Brunet ont loupé le coche en terminant troisièmes de la finale du quatre de  pointe (6:03.23), derrière les équipages tchèques (5:59.16) et roumains  (6:01.41). Le huit messieurs a connu le même sort en finissant logiquement 3e et  dernier de sa course loin derrière les Etats-Unis et la Nouvelle-Zélande.

 

AFP