Laura Flessel aux JO de Londres
Laura Flessel a atteint les 8èmes de finale | TOSHIFUMI KITAMURA - AFP

Dernier assaut pour Flessel

Publié le , modifié le

Laura Flessel a été battue en 8e de finale de l'épreuve féminine de l'épée par la Roumaine, Simona Gherman. Elle ne réussira pas son formidable pari de décrocher sa sixième médaille olympique. Une défaite qui "sonne" la fin de sa formidable carrière...

Trop juste face à Gherman

Deux petits tours et puis s'en va. En l'absence de l'équipe de France dans l'épreuve par équipes, Laura Flessel a tiré pour la dernière fois de sa carrière cet après-midi face à la Roumaine, Gherman. Sa victoire ce matin en 16e de finale, pleine d'autorité, face à Courtney Hurley avait donné pourtant beaucoup d'espoirs aux nombreux supporters français présents à la salle de l'ExCel, dont François Hollande et Valérie Fourneyron, ministre des sports.

Elle-même y croyait énormément: "Je voulais faire cinq matches mais l'aventure s'arrête à deux", a réagi Flessel, alternant sourires et larmes devant les médias. Malheureusement pour la "Guêpe" son deuxième tour était autrement plus compliqué en la personne de Simona Gherman, l'une des meilleures épéistes de la saison et numéro 4 mondiale.

Bien que combattante et courageuse, Flessel est rapidement mise en difficulté par l'allonge de la Roumaine. Des éclairs de génie la maintiennent dans le match, comme cette "spéciale" au pied qui lui a valu son surnom de "Guêpe, mais la double touche finale marquait la fin de sa carrière sportive. Néanmoins, la déception bien présente ne se transformera pas en regrets: "Mais je n'ai pas de regrets parce que je me suis battue. Gherman est une grande championne. Je ne voulais pas passer à côté. Je remercie tous les gens qui m'ont soutenue", a-t-elle ajouté.

Une championne d'exception

Des heures de gloire, Laura Flessel-Colovic en a connues beaucoup. Vendredi, elle a reçu la reconnaissance ultime en étant porte-drapeau de la délégation française. Une récompense méritée au vu de son palmarès fabuleux. Médaillée d'or à Atlanta en 1996 puis en argent à Sydney en 2000, elle remporte le bronze à Athènes mais rentre bredouille de Pékin. La gauchère multi-médaillée (24 dont 9 en or dans les grands rendez-vous) voulait achever son périple par un dernier podium dans la capitale anglaise.

Pour tirer sa révérence avec le sentiment du devoir accompli. Son duel face à Gherman ne devrait pas lui laisser beaucoup de regret tant elle a tout donné. Une nouvelle carrière s'ouvre désormais devant elle et la "Guêpe" a des projets: "Je vais savourer mes Jeux, ensuite je vais aller reprendre mon rôle de capitaine et aller rapidement soutenir les Français qui gagnent. Je ne  resterais pas loin de l'escrime, vous en saurez bientôt plus sur mes projets,  il va y avoir des surprises", a-t-elle promis. Flessel n'a pas fini de nous étonner.

Sa réaction après son élimination

Les deux dernières minutes de son 8e de finale