Denis Gargaud qualifié pour les Jeux de Rio en C1

Denis Gargaud qualifié pour les Jeux de Rio en C1

Publié le , modifié le

Denis Gargaud a décroché jeudi son billet pour les Jeux Olympiques de Rio en C1, lors des championnats de France de canoë-kayak qui se déroulent à Pau. Le céiste marseillais, âgé de 28 ans, a gagné le droit de participer à ses premiers JO, lui qui avait connu une cruelle désillusion en 2012, en ratant les Jeux de Londres alors qu'il était champion du monde en 2011.

Denis Gargaud a remporté avec 2"82 d'avance sur Pierre-Antoine Tillard sa deuxième course après avoir déjà fini en tête mardi lors de la première. Un seul billet pour Rio est en jeu dans chacune des disciplines. "Je suis un peu chamboulé et évidemment je suis soulagé", a déclaré Gargaud à l'issue de la course. "Mon objectif de la semaine était de casser avec la mauvaise navigation qui était la mienne quand on s'était retrouvés tous les deux avec Tony (lors des sélections en 2012), j'en gardais un souvenir amer, maintenant c'est derrière moi. Maintenant, je vais travailler encore plus pour être prêt mentalement et physiquement à ce qui m'attend", a-t-il ajouté.

C'est une petite revanche sur le sort et sur cette année 2012, qui l'avait empêché de voir Londres. Champion du monde 2011, Gargaud avait connu une cruelle désillusion lors des sélections pour les JO de Londres en 2012 en étant battu à l'issue d'un duel intense avec Tony Estanguet qui avait décroché l'unique ticket et avait ensuite enlevé à Londres son troisième titre olympique après ceux de 2000 et 2004. Voilà bien l'objectif de Denis Gargaud à Rio: faire aussi bien que son ancien rival.

Boris Neveu (K1) devra lui attendre samedi et une troisième course afin de savoir s'il sera oui ou non qualifié pour Rio. Le champion du monde 2014, qui avait gagné sa première course mardi, a fini jeudi deuxième derrière Sébastien Combot. Neveu avait lui aussi connu un scénario cruel en 2012. Alors qu'il croyait avoir décroché son billet pour Londres, il s'était finalement effondré lorsque l'encadrement lui avait annoncé s'être fourvoyé dans les règles de qualification et que l'heureux élu pour les JO serait Etienne Daille.

Enfin, deuxième derrière Marie-Zélia Lafont, Emilie Fer, championne olympique en titre de K1, devra aussi batailler vendredi et dimanche pour tenter d'obtenir son billet pour Rio.

AFP