Shani Davis, patinage de vitesse
Le patineur américain Shani Davis | THOMAS EISENHUTH / ZB / PICTURE-ALLIANCE/AFP

Davis, le pionnier surdoué

Publié le , modifié le

Premier patineur Noir membre de la délégation américaine aux JO 2002, premier afro-américain titré aux Jeux d'hiver, premier Américain retenu en équipes nationales juniors de short track et long track, premier homme à conserver sa couronne olympique sur 1000 mètres à Vancouver, Shani Davis est un pionnier. Défait sur sa distance fétiche mercredi, le patineur de vitesse a l'occasion de se racheter sur 1500 m aujourd'hui (14h30).

Depuis 2004, Shani Davis n'a passé qu'une année sans médaille mondiale à célébrer. Triple champion du monde du 1000 m et du 1500 m, l'Américain est le maître absolu de ces deux épreuves du patinage de vitesse. Une suprématie confirmée aux jeux Olympiques. Reparti bredouille de Salt Lake City, le patineur de 31 ans a haussé le ton dès l'édition précédente. L'or sur 1000 m et l'argent sur 1500 sont tombés dans son escarcelle à Turin en 2006 et y sont restés à Vancouver quatre ans plus tard. L'histoire de Shani Davis est celle d'un surdoué. Dès son plus jeune âge, il affirme son talent sur des rollers avant de le laisser s'exprimer sur la glace. A 12 ans, il remporte le championnat national de sa catégorie d'âge. Une habitude qu'il conserve au fur et à mesure qu'il grandit. Rien ne résiste au natif de Chicago. "Je ne voulais pas devenir un champion en grandissant, juste un patineur rapide", affirme-t-il aujourd'hui. Plus qu'un champion, Davis est une icône.

Rien ne résiste à Shani Davis​

Premier patineur Noir à décrocher une place dans la sélection américaine puis une médaille olympique, l'ancien pensionnaire de l'université de Marquette brise les barrières quand ce n'est pas les chronos. Comme pour mieux affirmer sa domination sans partage sur le 1000 et le 1500, Shani Davis s'empare des records du monde sur ces deux distances. Une éclosion attendue. A 17 ans, le Chicagoan était l'un des tout meilleurs en short track comme en long track. Cinq années plus tard, il se permettait de remporter des courses mondiales dans les deux catégories. Trois ans durant, de 2007 à 2010, l'Américain a raflé toutes les Coupes du monde et a figuré sur tous les podiums mondiaux du 1000 et du 1500 m, ne laissant que des miettes à ses adversaires.

Davis, la passe de trois?​

Un exploit retentissant qui n'a fait qu'en précéder un autre. A Vancouver, Shani Davis devenait le premier patineur à conserver sa couronne olympique sur le kilomètre. Battu sur sa distance fétiche à Sotchi mercredi, l'homme aux 62 victoires en Coupe du monde peut encore espérer une breloque sur le kilomètre et demi aujourd'hui. Trois breloques sur trois olympiades différentes, l'exploit serait inédit en patinage de vitesse. Pas de quoi faire gonfler les chevilles du Maître. "Je dois une grande part de mon succès à ma mère. Elle n'a jamais pensé à elle en premier. Elle continue de gérer ma carrière et elle est toujours là pour moi." Dans un sport où les grands champions sont aussi nombreux qu’éphémères, Davis a trouvé la clé pour durer. Lui ouvrira-t-elle les portes d’un nouveau podium olympique?

La liste de départ du 1500 mètres

Jerome Carrere