Toshiro Muto, patron du comité d'organisation des JO-2020

Coronavirus : Les organisateurs des Jeux de Tokyo "extrêmement inquiets" pour l'intérêt et l'enthousiasme

Publié le , modifié le

Toshiro Muto, le patron du comité d'organisation des Jeux Olympiques 2020 de Tokyo, a admis ce mercredi que l'épidémie de coronavirus qui gagne en ampleur en Chine était un motif d'inquiétude "extrême". Alors que le nombre de cas de contamination par le virus continue d'augmenter, le comité d'organisation craint que cette épidémie ait un impact sur l'intérêt pour les Jeux qui débuteront le 24 juillet prochain.

"Nous sommes extrêmement inquiets, dans le sens où l'avancée de l'épidémie pourrait tempérer l'intérêt et l'enthousiasme pour les Jeux", a expliqué ce mercredi Toshiro Muto, le patron du comité d'organisation des JO-2020, lors d'une réunion du Comité international paralympique. "J'espère que cela peut être éradiqué aussi vite que possible. Nous planifions de coopérer avec le Comité international olympique, le Comité international paralympique, le gouvernement et la ville de Tokyo pour affronter cette question", a-t-il ajouté.

À mesure que l'épidémie de coronavirus continue de s'étendre en Chine et dans plusieurs pays étrangers, la fête internationale que représentent les Jeux Olympiques pourrait ainsi apparaître comme une menace supplémentaire de contamination. Les organisateurs des JO-2020 s'inquiètent donc de cette possibilité et de voir les Jeux de Tokyo attirer moins de touristes venus assister aux compétitions sportives. L'excitation et l'emballement qui précèdent les quelques semaines et mois avant l'ouverture des JO pourraient ainsi pâtir de l'épidémie de coronavirus, si celle-ci persiste dans les prochains mois.

Plus d'une trentaine de cas recensés au Japon

Après la mise en quarantaine de Wuhan et de la province du Hubei (centre), épicentre du nouveau coronavirus, un nombre grandissant de villes de l'est de la Chine - dont la métropole économique de Hangzhou - imposent des restrictions de déplacement à leurs habitants. Au moins 490 personnes atteintes du nouveau coronaviris 2019-nCoV sont mortes en Chine continentale, la plupart à Wuhan et dans sa province du Hubei, selon un bilan officiel mercredi. Plus de 24 000 cas de contamination ont été confirmés dans le pays.

Au Japon, au moins dix personnes sur un bateau de croisière sont contaminées par le coronavirus et les autorités japonaises ont porté à 14 jours la période de quarantaine des 3 700 passagers et membres d'équipage. L'inquiétude grandit donc chez les organisateurs à un peu moins de six mois du début des Jeux Olympiques, alors que près de 200 cas de contamination ont été identifiés en dehors de Chine dans une vingtaine de pays.

Avec AFP.

France tv sport francetvsport