Teddy Riner

Coronavirus : Le tournoi de judo de Rabat annulé, pas une bonne nouvelle pour Teddy Riner en vue des Jeux Olympiques

Publié le , modifié le

Le Grand Prix de judo de Rabat (Maroc) a été annulé en raison de l'épidémie de Covid-19. Alors que Teddy Riner devait faire son retour sur les tatamis marocains après sa défaite il y a un mois au tournoi de Paris, le judoka français devra attendre, et perd l'occasion de marquer de précieux points dans l'optique des Jeux Olympiques.

Teddy Riner devra attendre encore un peu avant de tourner la page. Battu le mois dernier lors du tournoi de Paris, le double champion olympique espérait faire son retour du côté de Rabat (Maroc), et mettre définitivement derrière lui cette première défaite après neuf années de règne sans partage. L'épidémie de Covid-19, qui touche actuellement le monde, en a décidé autrement.

Riner pas tête de série à Tokyo ? C'est possible

La Fédération internationale de judo (IJF) a annoncé ce mardi dans un communiqué l'annulation du Grand Prix de Rabat "en raison de l'épidémie de coronavirus et de la situation sanitaire mondiale." Un coup dur pour Teddy Riner, qui doit différer son retour à la compétition et perd l'occasion de marquer de précieux points - 700 maximum en l’occurrence - dans l'optique des Jeux Olympiques de Tokyo.

Au Japon, le Français tentera de briguer un troisième titre olympique de rang. Mais si sa 24e place au classement World Ranking Judo lui assure à l'heure actuelle un billet pour Tokyo, elle ne lui permet pas de prétendre à un statut de tête de série et donc à un tableau à priori favorable sur le papier, un luxe réservé aux huit meilleurs mondiaux qualifiés pour les JO. Le Sud-Coréen Kim Minjong, 10e mondial et virtuelle dernière tête de série, reste aujourd'hui à bonne distance de Riner avec 1528 points d'avance (3388 contre 1860).

Un écart important mais pas rédhibitoire compte tenu des échéances à venir d'ici le 31 mai 2020, date à laquelle sera arrêté le classement mondial de l'IJF afin de déterminer les athlètes qui iront défendre les couleurs de leur pays cet été au Japon. Entre les Grand Slam d'Ekaterinburg et Bakou, les Grand Prix de Tbilisi et Antalya et les Masters de Doha, 5200 points au maximum peuvent encore être marqués lors des grands rendez-vous mondiaux à venir.

Reste à savoir si le décuple champion du monde sera prêt à réorganiser son programme. Selon nos informations, Riner ne devrait pas se lancer dans la chasse aux points et participera à un ou deux tournois d'ici les JO, conformément à ce qu'il avait confié au début du mois de février. Un double champion olympique en titre non tête de série au pays du judo, un scénario plus qu'envisageable à moins de cinq mois des Jeux.