Wumbledon JO 2012
Wimbledon aux couleurs olympiques | AFP - ERIC FEFERBERG

Comment Wimbledon s'est transformé

Publié le , modifié le

Le tournoi olympique de tennis, à Wimbledon, débute samedi. Le terme d'une course contre la montre pour les organisateurs qui ont dû remettre en état les terrains après la fin du Grand Chelem.

Le challenge était de taille. En quinze jours, les jardiniers de Wimbledon ont dû remettre en état une pelouse détruite par le Grand Chelem londonien pour recevoir les Jeux Olympiques. Calendrier exceptionnel oblige, l'enchaînement des deux compétitions se fait en un temps record. Et le gazon, si atypique, a besoin de temps pour se refaire une santé.

Un programme de régénération du gazon a donc été débuté au soir de la victoire de Roger Federer sur Andy Murray. Le pari semble réussi puisque la pelouse semble en aussi bon état qu'au premier tour de la levée anglaise.

Federer : "Ça ne me déplait pas"

Maintenant, le tournoi semble fin prêt pour recevoir Federer et consorts. Il est même original de voir ces terrains, réputés pour leur aspect traditionnaliste, arborés les couleurs violettes pour les bâches et les logos du "London 2012". Les joueurs, seront même autorisés à jouer avec les couleurs de leur pays respectif. Une image inédite au All England : "Ce sera un peu bizarre, mais ça ne me déplait pas", a assuré Roger Federer, récemment vainqueur pour la septième fois ici.

La compétition, elle-même différera du format habituel. Les matchs, hommes ou femmes, se dérouleront au meilleur des trois sets, hormis la finale hommes qui se jouera en trois sets gagnants. Une formule qui pourrait créer des surprises. On se souvient que Roger Federer s'était retrouvé mené deux sets à rien par Julien Benneteau au deuxième tour de Wimbledon. Avec ce format de match, il aurait purement et simplement été éliminé de la compétition. Le tournoi pourrait donc faire la part belle aux outsiders. Le 1er tour se disputera entre samedi et dimanche.