Coline Mattel lors de la finale du petit tremplin
Coline Mattel lors de la finale du petit tremplin | PETER PARKS - AFP

Coline Mattel médaillée de bronze

Publié le , modifié le

Coline Mattel remporte la médaille de bronze sur le petit tremplin du saut à ski. L'or revient à Carina Vogt et l'argent va à Daniela Iraschko-Stolz. C'est une magnifique performance pour la Française qui offre au clan français la troisième médaille de ces Jeux Olympiques.

Fantastique Coline Mattel ! Deuxième après le premier saut, la Française a assuré son deuxième saut pour s'offrir une médaille de bronze historique puisque le saut à ski féminin fait son entrée aux Jeux Olympiques. Avec deux sauts à 99,5m et 97,5, Mattel a été seulement battue par l'Allemande Carina Vogt, solide sur les deux manches, et l'étonnante Daniela Iraschko-Stolz, cinquième après la première manche qui a arraché le bronze au prix d'un deuxième saut superbe à 104,5m, le plus long de la soirée sur le site de Gorki.

Coline Mattel s'était révélée aux yeux du monde du saut à ski lors de la saison 2006/2007 en participant à une manche de Coupe d'Europe à l'âge de 11 ans ! Confirmant ses bonnes dispositions, elle est devenue championne du monde junior en 2011 à Otepää en Estonie. Toujours junior, elle a pris l'argent à Val di Fiemme cette année tout en prenant la 4e place des Championnats du monde sénior dans la ville italienne. Véritable pepite du saut à ski français et mondial, la skieuse des Contamines Montjoie fait donc partie des premières médaillées en saut à ski féminin, nouveau venu dans le programme olympique cette année à Sotchi.

Takanashi hors du podium, Vogt dans l'histoire

Le coup de tonerre du soir est venu de la défaite de Sara Takanashi. Celle qui vampirise le saut à ski féminin se contente de la 4e place, loin de l'or qu'elle convoitait. La Japonaise a peut être été rattrapé par la pression. Elle que l'on annonçait hyper favorite de l'épreuve échoue à plus de deux points du podium. Jamais sur ces deux sauts, Sara n'aura été la Takanashi que l'on connaît. Elle aura sans doute à coeur de se rattraper sur les autres épreuves et de montrer à Carina Vogt que c'est bien elle la meilleure. 

L'Allemande entre dans l'histoire de l'olympisme en devenant la première sauteuse à ski titrée de l'histoire. En tête après la première manche, elle a résisté au retour de l'Autrichienne, Iraschko-Stolz héroïque lors du deuxième saut.

Coline Mattel en bronze