Steeve Guénot
Steeve Guénot ne tentera pas de décrocher une troisième médaille à Rio. | MANAN VATSYAYANA / AFP

Champion olympique en 2008, Steeve Guénot ne sera pas à Rio

Publié le , modifié le

L’or à Pékin (2008), le bronze à Londres (2012) : Steeve Guénot est le lutteur français le plus médaillé de l’histoire. Mais il n’y aura pas de troisième médaille olympique pour le natif de Chalon, qui a décidé de ne pas participer aux tournois de qualification olympique.

Steeve Guénot, 30 ans, ne sera pas du voyage à Rio. Décidé à ne pas faire "le combat de trop", le lutteur sacré champion olympique en 2008 a révélé qu’il ne participerait pas aux tournois de qualification olympique. Le double médaillé en -66 kilos se dit usé, épuisé" par ces 14 années au plus haut-niveau. Il ne met pas pour autant un terme à sa carrière.

Steeve Guénot sort de deux années cauchemardesques : suspendu un an par l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) suite à trois no-shows, sa suspension a pris seulement fin en août dernier. Mais le lutteur emblématique de l’équipe de France a dû subir une opération à la hanche, et s’est blessé au quadriceps et au genou droit. Il n’avait déjà pas participé aux derniers championnats du monde, en septembre dernier à Las Vegas. Guénot n’avait pas participé aux stages de préparation olympique. Il avouait même à certains journalistes il y a quelques semaines "avoir du mal à se lever le matin pour aller s’entraîner.

"Steeve n'a plus la flamme"

En décembre dernier, son frère aîné Christophe, médaillé de bronze à Pékin en -74 kilos, révélait au Parisien "qu’avec lui, on peut s’attendre à tout et les Jeux sont une compétition à part. (…) Je reste confiant, il peut participer aux JO." Finalement, Steeve Guénot ne sera pas du voyage. Il lui restait pourtant trois chances pour se qualifier, à Zrenjanin (Serbie, 15-17 avril), Oulan-Bator ( Mongolie, 22-24 avril) ou Istanbul (Turquie, 6-8 mai).

Joint au téléphone, Christophe Guénot, désormais entraîneur de l’équipe de France de lutte gréco-romaine, a confié à Arnaud Romera que "Steeve n’a plus la flamme. Il ne veut pas se présenter aux tournois de qualification olympique pour faire de la figuration. Il pris 15 kilos et ne peut pas retourner dans sa catégorie d’origine (-66 kilos). Mais Steeve n’a aucun repère dans la catégorie supérieure (-75 kilos)…Il s’est épuisé en faisant des régimes terribles, et n’a plus la force de continuer. Cela fait plusieurs semaines qu’on le pressentait. On a pris la décision ensemble."

Steeve Guénot a quant à lui confié au Monde qu'il manquait de préparation : "J'ai enchaîné les blessures et je ne me sens pas de partir aux Jeux. Je ne veux pas faire le touriste là-bas".

Sa dernière compétition devrait être à l’occasion des championnats du monde de lutte, qui se dérouleront à Paris, en août 2017 (du 21 au 26). Comme un dernier baroud d’honneur pour celui qui est considéré comme le meilleur lutteur français de l’histoire.