Svendsen et Fourcade au sprint
Emil-Hegle Svendsen lève les bras en remportant la victoire en mass-start, alors que Martin Fourcade tente de le dépasser en lançant son ski sur la ligne | AFP - ODD ANDERSEN

Ces moments qui ont marqué les Jeux

Publié le , modifié le

La quinzaine qui vient de s’écouler a été riche en temps forts. Des victoires, des polémiques, des retours, des records… Voici la liste des 10 moments qui ont marqué les 22e Jeux Olympiques à Sotchi.

Le sprint Svendsen-Fourcade

Les deux meilleurs biathlètes du monde au sprint pour le titre olympique. Voici le scénario auquel ont assisté les spectateurs de la mass-start. Vainqueur des deux précédentes courses (la poursuite et l’individuel), Martin Fourcade a du cette fois s’incliner devant le Norvégien, pour quelques centimètres, qui a fondu en larmes après la ligne. Le Français, quatre ans après Vancouver, doit une nouvelle fois se contenter de l’argent sur la mass-start.

Vidéo : le sprint entre Svendsen et Fourcade

La rivalité Russie-Etats-Unis aux hockey

Un des moments forts de la première semaine. LE choc sur la patinoire du Bolchoï entre les Etats-Unis et le pays hôte, la Russie. Les stars de la NHL ont régalé les 12000 spectateurs et ont ménagé un suspense incroyable. Deux buts partout à la fin du temps réglementaire, une réalisation superbe de Kovaltchouk refusée en prolongations et une séance de tirs au but aux couteaux. Avec un énorme joueur : T.J. Oshie qui a offert la victoire aux Américains en réussissant 4 tirs au but sur 6.

Vidéo : les tirs au but

Le triplé français au skicross

Aux Mondiaux il y a un an, les Français avaient remporté l’or (Jean-Frédéric Chapuis) et l’argent (Bastien Midol). Aux JO, ils ont fait encore plus fort en trustant les trois places du podium. Chapuis en leader est monté sur la plus haute, devançant ses potes Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol, le frère de Bastien. Un triplé historique, le premier aux JO d’hiver, qui permet aux Français de battre le record de médailles de Vancouver et Turin. Un record encore amélioré depuis ce triplé (15 médailles au total).

Vidéo : l'incroyable triplé français

Le duo Plushenko-Lipnitskaya

Les patineurs russes étaient attendus à Sotchi. Le plus grand d’entre eux a été rayonnant par équipes. Pour sa dernière olympiade, Yevgeni Plushenko a été majestueux, tout comme la jeune Yulia Lipnitskaya (15 ans), étincelante sur la glace. Sous les yeux de Vladimir Poutine, les deux ont brillé pour le collectif avant leurs contre-performances en individuel. Le "tsar" a déclaré forfait juste avant le programme court, blessé, l’adolescente, elle, a chuté et terminé 5e, laissant sa compatriote Adelina Sotnikova empocher l’or.

Vidéo : Lipnitskaya, la nouvelle star

La controverse Yuna Kim-Sotnikova

Adelina Sotnikova, 17 ans, est la nouvelle reine du patinage. La Russe a remporté son premier titre olympique devant la Coréenne Yuna Kim et l’Italienne Carolina Kostner. Un choix des juges vite remis en cause, tant la championne olympique à Vancouver a semblé être sous notée par rapport à la Russe. Une pétition a même vu le jour. Un nouveau scandale pour le monde du patinage ?

Vidéo : la victoire de Sotnikova

Bjoerndalen, dieu de l'Olympe

A 40 ans, Ole Einar Bjoerndalen est entré un peu plus dans la légende en devenant l’athlète le plus médaillé des JO d’hiver devant son compatriote Bjorn Daehlie. Avec deux médailles d’or sur le sprint et le relais mixte (8 au total), il a porté à 13 son total. Monstrueux.

Vidéo : l'arrivée de Bjoerndalen lors du sprint

La razzia néerlandaise au patinage de vitesse

Aux Pays-Bas, Robin Van Persie ou Arjen Robben sont des stars. Mais juste derrière eux, il y a Sven Kramer, Jorien Ter Mors ou encore Ireen Wust (athlète la plus médaillée des Jeux avec 5 médailles). Ces noms ne vous disent rien pourtant, ils sont multimédaillés à Sotchi en patinage de vitesse. Véritable institution là-bas, ce sport a été le principal pourvoyeur de médailles de la délégation Oranje : 23 sur 24 dont sept en or et quatre triplés 100% néerlandais.

Vidéo : la victoire des Pays-Bas en poursuite femmes

Victor An, le Russe le plus titré

Vous cherchez l’athlète masculin le plus médaillé des Jeux ? Martin Fourcade ? Non, le plus titré s’appelle Victor An, il est russe et a remporté quatre médailles en short-track (trois titres, une de bronze). L’athlète de 28 ans repart de nouveau avec quatre médailles huit ans après Turin, une époque où il concourrait pour la Corée.

Vidéo : la victoire de An

Bjoergen-Domracheva, les reines du fond

Avec trois titres chacune, Marit Bjoergen et Darya Domracheva ont été les grandes dames de ces Jeux. La première en ski de fond n’a pas fait aussi bien qu’à Vancouver où elle avait brigué cinq médailles (dont trois titres) mais avec trois en or à Sotchi (skiathlon, 30km et sprint par équipes), elle porte à neuf son total olympique. Darya Domracheva, elle, avait pris le bronze il y a quatre ans sur l’individuelle. A Sotchi, elle a signé un retentissant triplé (individuelle, poursuite, mass-start).

Vidéo : la victoire de Domracheva

Tina Maze et Gisin, deux pour l'or

Dominique Gisin et Tina Maze, les deux championnes olympiques de la descente
Dominique Gisin et Tina Maze, les deux championnes olympiques de la descente

Ca restera comme l’une des images des Jeux. Dominique Gisin et Tina Maze main dans la main sur la première marche du podium de la descente. La Suisse et la Slovène ont terminé avec le même chrono (1’41’’57). Lara Gut a pris la troisième place. Si elle a bien voulu partager sur le coup, Maze a été égoïste sur le slalom géant qu’elle a remporté devant Anna Fenninger et Viktoria Rebensburg.

Vidéo : la victoire en slalom géant de Maze

Benoit Jourdain @BenJourd1