Hockey prétexte
Le gardien de hockey et tout son attirail | DONSKOY DMITRYI / RIA NOVOSTI

Ce qu'il faut savoir sur le hockey

Publié le , modifié le

Pas toujours télégénique en raison de la vitesse du palet, le hockey sur glace n'en demeure pas moins l'un des sports les plus spectaculaires au monde. A la fois physique et technique, il se caractérise autant par la dextérité des champions crosse en mains que par les célèbres bagarres qu'il engendre. Et autorise !

Le sport roi au Canada

Créé en Amérique du Nord, le hockey sur glace est une véritable institution au pays à la feuille d'érable. Depuis que la discipline est devenue olympique en 1920, les Canadiens ont souvent dû batailler avec leurs voisins américains et les Russes pour la suprématie mondiale, parfois contestée par les Scandinaves ou l'ex Tchécoslovaquie. Mais ce sont bien les premiers nommés qui ont posé les fondements de ce jeu qui se jouent à six contre six, avec un gardien de chaque côté, et qui consiste à envoyer un palet dans le but adverse. Et éventuellement son poing dans la figure à un opposant. Car c'est aussi ça qui fait le charme de ce sport, à la fois gracieux par le patinage mais également terriblement brutal. 

Le "Miracle sur Glace"

C'est le nom très cinématographique donné à ce qui est considéré comme le plus grand match de tous les temps. Il opposait, lors des JO de 1980 à Lake Placid, l'URSS, réputée invincible, et les Etats-Unis qui, à l'époque, ne pouvait envoyer que des joueurs universitaires. La demi-finale entre les deux nations, sur fond de tension politique, fut épique : les Russes se détachèrent au score mais à chaque fois les Américains parvinrent à recoller avant de s'imposer à quelques minutes de la fin dans une ambiance indescriptible (4-3). 

Habillés pour l'hiver

La tenue d'un joueur de hockey, et particulièrement celle du gardien de but, n'est pas sans évoquer celle d'un astronaute. Les "goalies" doivent ainsi supporter un harnachement qui peut aller jusqu'à 30 kilos ! Par ailleurs, ces derniers sont les seuls à pouvoir décorer leur casque comme ils le souhaitent. Autant dire qu'il est rarement question de fleurettes ou d'angelot. La mythologie du masque guerrier a même inspiré le célèbre film d'horreur "Vendredi 13". Au delà de ces considérations artistiques, les gardiens ont tout intérêt à être bien protégés, le palet pouvant leur arriver dessus à près de 180 km/h ! 

Poètes s'abstenir

Si des joueurs comme les légendaires Wayne Gretzky et Mario Lemieux par le passé, ou les grands rivaux Sidney Crosby et Alexander Ovechkin aujourd'hui, ont contribué à populariser ce sport, d'autres bûcherons, beaucoup moins habiles sur des patins, se sont spécialisés dans la découpe d'adversaires. Cela se traduit par les fameuses "mises en échec", qui sont une part entière de cette discipline et qui consistent à tasser le plus violemment possible son opposant le long de la balustrade. Douloureux pour celui qui la subit, extrêmement jouissif pour le public. Mieux encore, certaines ligues, comme la NHL, autorise même les bagarres entre deux joueurs. Régi par certaines règles, ce combat reste tout de même une bonne occasion de distribuer marrons et bourre-pifs en toute impunité.

Julien Lamotte