Cavendish : "Les Jeux ? L'opportunité de ma vie !"

Publié le , modifié le

Auteur·e :
Mark Cavendish avec son maillot de champion du monde

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Actuellement engagé sur le Tour du Qatar, le champion du monde britannique Mark Cavendish s'est fixé pour objectifs de bien figurer à la fois sur le Tour de France, et lors des Jeux Olympiques d'été programmés, chez lui, à Londres.

Mark, comment s'est passé votre hiver ? Votre titre mondial ne vous a-t-il pas imposé trop de sollicitations ?
Mark Cavendish : "Pas tant que cela. J'ai passé un hiver relativement calme. J'ai bien travaillé. Il n'y a pas de secret, si je veux faire honneur au maillot arc-en-ciel, cela passe par du travail. Beaucoup de travail."

Ce maillot vous impose-t-il une pression supplémentaire ?
M.C : "Non. Il me motive. Je veux réussir une grande saison. Cela passe par le Tour de France. La Grande Boucle reste la course la plus importante pour un coureur. Pour les sponsors aussi. J'en suis à vingt succès d'étapes: je veux poursuivre cette série. Et je mentirais si je disais que la course olympique ne constitue pas un rêve. Je suis animé d'un fort sentiment patriotique. Les Jeux, à Londres, c'est l'opportunité de ma vie. Pour un athlète, c'est même l'objectif d'une vie. Juillet sera très chargé. Il faudra que je veille à ne pas arriver complètement cramé à Londres."

D'autres objectifs ?
M.C : "Gagner une nouvelle fois Milan-SanRemo et remporter enfin Gand-Wevelgem (ndlr : la classique des sprinters). Je n'imagine pas terminer ma carrière sans m'être imposé à Wevelgem."

En passant chez Sky (suite à la disparition de HTC), vous perdez votre "train" qui était constitué de Tony Martin, Bert Grabsch, Matt Goss et Mark Renshaw ? C'est un motif d'inquiétude ?
M.C : "Il y a chez Sky suffisamment de qualités. Mais je ne peux pas cacher que Goss et Renshaw seront désormais de fameux adversaires. En perdant Renshaw, j'ai perdu le meilleur poisson-pilote du monde. Il est vraiment très fort."

Au Tour, Sky jouera le classement général avec Wiggins. L'équipe ne sera donc pas exclusivement à votre service...
M.C : "Le Team Sky sera suffisamment solide pour viser le maillot jaune et le maillot vert. On a les coureurs pour porter le poids de la course. On verra comment ça se passe."