Cavendish : "Les Jeux ? L'opportunité de ma vie !"

Cavendish : "Les Jeux ? L'opportunité de ma vie !"

Publié le , modifié le

Actuellement engagé sur le Tour du Qatar, le champion du monde britannique Mark Cavendish s'est fixé pour objectifs de bien figurer à la fois sur le Tour de France, et lors des Jeux Olympiques d'été programmés, chez lui, à Londres.

Mark, comment s'est passé votre hiver ? Votre titre mondial ne vous a-t-il pas imposé trop de sollicitations ?
Mark Cavendish : "Pas tant que cela. J'ai passé un hiver relativement calme. J'ai bien travaillé. Il n'y a pas de secret, si je veux faire honneur au maillot arc-en-ciel, cela passe par du travail. Beaucoup de travail."

Ce maillot vous impose-t-il une pression supplémentaire ?
M.C : "Non. Il me motive. Je veux réussir une grande saison. Cela passe par le Tour de France. La Grande Boucle reste la course la plus importante pour un coureur. Pour les sponsors aussi. J'en suis à vingt succès d'étapes: je veux poursuivre cette série. Et je mentirais si je disais que la course olympique ne constitue pas un rêve. Je suis animé d'un fort sentiment patriotique. Les Jeux, à Londres, c'est l'opportunité de ma vie. Pour un athlète, c'est même l'objectif d'une vie. Juillet sera très chargé. Il faudra que je veille à ne pas arriver complètement cramé à Londres."

D'autres objectifs ?
M.C : "Gagner une nouvelle fois Milan-SanRemo et remporter enfin Gand-Wevelgem (ndlr : la classique des sprinters). Je n'imagine pas terminer ma carrière sans m'être imposé à Wevelgem."

En passant chez Sky (suite à la disparition de HTC), vous perdez votre "train" qui était constitué de Tony Martin, Bert Grabsch, Matt Goss et Mark Renshaw ? C'est un motif d'inquiétude ?
M.C : "Il y a chez Sky suffisamment de qualités. Mais je ne peux pas cacher que Goss et Renshaw seront désormais de fameux adversaires. En perdant Renshaw, j'ai perdu le meilleur poisson-pilote du monde. Il est vraiment très fort."

Au Tour, Sky jouera le classement général avec Wiggins. L'équipe ne sera donc pas exclusivement à votre service...
M.C : "Le Team Sky sera suffisamment solide pour viser le maillot jaune et le maillot vert. On a les coureurs pour porter le poids de la course. On verra comment ça se passe."