Brunet renonce à la poursuite

Brunet renonce à la poursuite

Publié le , modifié le

La Française Marie-Laure Brunet, décevante 56e de l'épreuve de sprint du biathlon dimanche, a décidé de renoncer à participer à la poursuite mardi, a indiqué dans la soirée l'entraîneur de l'équipe dames Thierry Dusserre.

Auteur d'un sans-faute en tir, Marie-Laure Brunet a affiché un ski très en deça de ses standards, pour terminer très loin de la Slovaque Anastasiya  Kuzmina (2 min 20 sec 6/10e), sacrée pour la 2e fois de sa carrière en sprint. Les 60 premières du sprint étant automatiquement qualifiées pour la  poursuite, elle devait prendre le départ de cette épreuve particulière -où les biathlètes s'élancent avec le handicap du retard accumulé en sprint- sans aucune chance de bien y figurer.

Finalement, elle a choisi de renoncer pour mieux se regénérer physiquement et mentalement en vue des prochaines échéances. Elle doit être au départ de l'individuel vendredi et participer aux relais  (mixte et par équipes) de la semaine prochaine, sauf évolution de la situation. Marie-Laure Brunet avait été double médaillée olympique il y a quatre ans à Vancouver (bronze en poursuite et argent en équipe).

Christian Grégoire