Brodka joie patinage
Le Polonais Zbigniew Brodka champion olympique sur le 1500 m | JUNG YEON-JE / AFP

Brodka était plus pressé que les Oranje

Publié le , modifié le

Les Pays-Bas ont laissé échapper une nouvelle médaille d'or en patinage de vitesse aux JO de Sotchi. A la surprise générale, le Néerlandais Koen Verweij a été coiffé sur le fil par le Polonais Zbigniew Brodka, vainqueur pour 3/1000e. Le podium a été complété par le Canadien Denny Morrison.

Brodka, 29 ans et premier champion olympique polonais en patinage de  vitesse, n'était pas attendu à pareille fête. Le 1500 m est certes sa distance de prédilection, puisqu'il a décroché  trois podiums en Coupe du monde sur cette distance, dont un cet hiver, mais  jamais il n'avait brillé dans un grand rendez-vous. A Vancouver pour les JO-2010, il s'était classé 27e. Il était toutefois en  progrès comme il l'avait montré lors des derniers Mondiaux-2013 avec sa 6e  place sur cette même piste de l'Adler Arena. Avec un chrono de 1 min 45 sec 6/1000e, le patineur de Lowicz qui a débuté  sa carrière en short-track, la version en piste courte du patinage de vitesse,  a pris le meilleur sur tout le monde. Avec un soupçon de chance, puisque son dauphin, le Néerlandais Koen Verweij  a été crédité d'un chrono de 1 min 45 sec 9/1000e. Cette médaille d'argent pour Verweij, qui ne cachait pas sa tristesse lors  de la cérémonie protocolaire, a un goût de défaite.

Les Pays-bas remportent 13 médailles sur 21

Même tristesse pour son compatriote Mark Tuitert, champion olympique en  titre et doyen des engagés (33 ans) qui a dû se contenter de la 5e place  (1:45.42). C'est un peu moins difficile à encaisser pour les Pays-Bas qui avaient  jusque là écoeuré la concurence avec des triplés sur 500 m, 5000 m et deux  médailles sur 1000 m. La domination des "Oranje" restent sans partage avec 9 médailles sur 12  chez les messieurs, 13 sur 21 au total. La médaille de bronze est revenue au Canadien Denny Morrison, pour son  deuxième podium à Sotchi après l'argent sur 1000 m. Pour l'Américain Shani Davis, les jours se suivent et se ressemblent avec  une 11e place à près d'une seconde du nouveau champion olympique. Le double champion olympique du 1000 m (2006 et 2010), 31 ans, a eu beau  troquer sa combinaison présentée "comme la plus rapide du monde" pour la  version précédente, il repartira de Sotchi les mains vides. Pour l'équipe de France, en l'absence d'Alexis Contin, malade, Benjamin  Mace s'est classée 32e et Ewen Fernandez 40e.

Xavier Richard @littletwitman