Boxe : Billal Bennama et Samuel Kistohurry qualifiés pour les Jeux de Tokyo, pas Victor Yoka

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Dorangeon
Le Français Samuel Kistohurry.
Le Français Samuel Kistohurry. | PHILIPPE MILLEREAU / KMSP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Avant que le Tournoi de Qualification Olympique de boxe ne soit suspendu lundi soir à Londres, deux Français ont obtenu leur place pour les Jeux de Tokyo. Billal Bennama (-52kg) et Samuel Kistohurry (-57kg) sont les deux premiers Tricolores qualifiés en boxe. En revanche, Victor Yoka a été battu.

Sur le gong ! Deux Français ont échappé au cut infligé ce lundi par le groupe de travail du Comité International Olympique. Ce dernier a en effet annoncé dans l'après-midi la suspension du Tournoi de Qualification Olympique européen de Londres, débuté samedi, en raison du coronavirus. Avant cette lourde décision, Billal Bennama (-52kg) et Samuel Kistohurry (-57kg) ont décroché leur billet pour les Jeux olympiques de Tokyo. A l'inverse, Victor Yoka (le frère de Tony) a été battu aux points par le Britannique Lewis Richardson.

à voir aussi Boxe : en cours depuis deux jours, le TQO européen de Londres est finalement suspendu Boxe : en cours depuis deux jours, le TQO européen de Londres est finalement suspendu

Billal Bennama a été le premier boxeur tricolore à se qualifier pour les Jeux. Le Français de 21 ans a battu l'Allemand Hamza Touba aux points. Il a remporté les cinq manches selon la notation des juges (30-27, 30-27, 30-27, 29-28, 29-28), en huitièmes de finale des -52 kg. Ce succès lui a permis de se qualifier en quarts de finale du TQO, lui délivrant ainsi son billet pour le Japon. "C'est une grande fierté, un rêve. Je travaille depuis quatre ans pour", confie l'athlète licencié à Blagnac. Il note tout de même que l'organisation a pris "des risques" en ne reportant pas d'emblée le  TQO : "Niveau hygiène, ce n'était pas respecté. C'est un soulagement de repartir, avec la qualification en plus".

De l'attente pour les autres Bleus

Dans la foulée, Samuel Kistohurry a imité son camarade. Lui aussi a remporté son huitième de finale des -57kg, face au Belge Vasile Usturoi, aux points. Les juges ont été unanimes (30-27, 30-27, 30-27, 30-27, 30-26). "J'avais envie de cette gagne, de ce ticket", affirme le boxeur de 25 ans passé un temps chez les professionnels. 

"C'est de bon augure pour la suite", admet John Dovi, entraîneur responsable de l'équipe de France.  Toutefois, personne ne sait encore quand aura lieu la suite. Le TQO suspendu, aucune date n'a été annoncée pour reprendre la compétition. "C'est très frustrant pour les autres, comme Sofiane Oumiha", reconnaît le technicien. Il faudra pour les Bleus rester en forme, et se préparer à retourner sur le ring. 

Avec Rodolphe Gaudin