Bourgain abandonne... comme prévu

Publié le , modifié le

Mickaël Bourgain a été le premier coureur à abandonner la course sur route des Jeux olympiques de Londres. Le pistard français, retenu sur route uniquement pour pouvoir s'aligner sur le keirin la semaine prochaine, a effectué quelques tours de roue avant de s'éclipser et de rentrer au village olympique à vélo, en compagnie de son entraîneur Benoît Vêtu.

"Nous avions un plan selon lequel il devait s'arrêter au bout de quelques kilomètres, mais apparemment, il a poursuivi un peu plus loin que prévu", a expliqué à Reuters Isabelle Gautheron, directrice technique nationale du cyclisme français. Bourgain a donc laissé en course les trois autres véritables routiers tricolores, Sylvain Chavanel, Arnaud Demare et Tony Gallopin, avant de regagner son terrain de prédilection. Les épreuves de keirin masculin se déroulent le 7 août et les engagés doivent également être inscrits dans une autre épreuve cycliste pour pouvoir y participer, d'où le stratagème utilisé pour Mickaël Bourgain. Avant la course, le Français s'est excusé gentiment auprès de ses coéquipiers de la route de devoir les laisser poursuivre en trio.

Romain Bonte