Bode Miller descente Sotchi entraînement
Bode Miller lors du 3e entraînement de la descente des JO de Sotchi | OLIVIER MORIN / AFP

Bode Miller encore devant

Publié le , modifié le

Tout roule pour Bode Miller. Déjà meilleur temps du premier entraînement de la descente des JO de Sotchi jeudi, l'Américain a remis ça samedi, veille de la course. Toujours sous un ciel limpide, Miller a dominé la 3e et ultime séance en 2 min 06 sec 9/10e.

Pour ses derniers jeux olympiques, le crack du New Hampshire a décidé de lâcher la bride. Déjà que la sienne était presque inexistante, ça donne une idée de l'état d'esprit qui l'anime à 36 ans. Samedi, Miller a devancé les ténors de la discipline comme le Norvégien  Aksel Lund Svindal, 2e à 66/100e et l'Italien Peter Fill, 3e à 1 sec. Et ce statut de favori ne l'encombre pas du tout ! "Cette idée d'être imbattable? La course, c'est toujours différent. Il sera difficile de rester calme. Mais je vais être prêt. Je veux gagner", a répondu l'Américain.

"Je dois dire que Bode m'impressionne depuis jeudi. Aujourd'hui, je n'ai  pas fait une descente sans faute mais je ne pensais pas être si loin", a remarqué Svindal, champion du monde en titre de la discipline reine. Impressionnant sur la partie technique du haut, où il avait été seulement devancé par l'Italien Christof Innerhofer, Miller a ensuite taillé des courbes royales, sans pour autant être à fond dans la dernière section.

Le jeune Autrichien Matthias Mayer, le plus rapide vendredi, Innerhofer, le  Canadien Erik Guay, le Français Adrien Théaux notamment, ont également  économisé leurs forces pour le grand jour. Après quelques chutes spectaculaires et la blessure de Brice Roger, la prudence était de mise.