Ole Einar Bjoerndalen
Ole Einar Bjoerndalen a survolé le sprint aux JO de Sotchi | ODD ANDERSEN / AFP

Bjoerndalen, non qualifié pour Pyeongchang, ne disputera pas ses 7e JO consécutifs

Publié le , modifié le

A 43 ans, le biathlète Ole Einar Bjoerndalen rêvait de participer à ses 7e Jeux Olympiques consécutifs. Présent depuis 1994, l'un des plus grands biathlètes de l'histoire (8 titres olympiques, 20 fois champion du monde, 95 victoires individuelles en Coupe du monde), sportif le plus titré des Jeux d'hiver, le Norvégien a échoué à se qualifier pour la prochaine échéance. Lors de ses 6 participations passées, il avait accroché au moins deux médailles à chaque édition, sauf lors de sa première, à Lillehammar, à 20 ans.

Avant l'avènement de Martin Fourcade, il était LE biathlète. Il demeure encore une grande référence. Car si le Français, qui a 14 ans de moins que lui, l'a dépassé au nombre de Globes de Cristal gagnés (27 contre 25), le Norvégien le domine encore nettement aux JO (8 titres contre 2, 4 médailles d'argent contre 2, 1 médaille de bronze à 0), aux championnats du monde (20 titres contre 11, 14 médailles d'argent contre 10, 11 médailles de bronze contre 4) et encore au nombre de victoires en Coupe du monde en individuel (95 succès contre 68 au Français). Mais Bjoerndalen l'a fait en 24 ans de carrière au plus haut niveau, Fourcade en 9 ans...

Quatre ans après son sacre olympique en sprint et en relais mixte à Sotchi, Ole Einard Bjoenrdalen ne sera pas présent à Pyeongchang pour défendre ses couronnes. Clairement moins performant depuis le début de la saison, il n'a pas été à la hauteur des critères fixés par sa fédération nationale.  "Les résultats atteints par Ole Einar Bjoerndalen en individuel pendant la Coupe du monde (...) ne sont pas assez bons. Il n'a hélas pas satisfait aux critères" de sélection, a déclaré le chef du Comité olympique norvégien, Tore Oevreboe, dans un communiqué.