Equipe de France de basketball
Equipe de France de basketball face au Nigéria lors des JO de Londres | MARK RALSTON / AFP

Basket: victoire suffisante des Bleus

Publié le , modifié le

Grâce à leur victoire poussive face au Nigeria lundi pour leur dernier match de poule (79-73), les basketteurs français sont assurés de terminer à la deuxième place de leur groupe.

Autant le dire tout de suite, l'équipe de France a peiné pour venir à bout du Nigeria, qui s'était pourtant pris une raclée historique face aux Etats-Unis (156-73) trois jours plus tôt. En plus de quelques moments de relâchements coupables, les remplaçants ont eu du mal à se mettre au niveau des habituels titulaires.

Privés de Florient Pietrus et Ronny Turiaf, blessés, les Bleus attaquent pourtant la rencontre de la meilleure des façons en infligeant un 9-0 d'entrée à une équipe nigériane portée notamment par Chamberlain Oguchi et Derrick Obasohan. Le premier quart-temps est maîtrisé (23-10, 10e) grâce à une bonne assise défensive et un adversaire maladroit (35% de réussite au shoot).

Mais, déjà qualifiés, les Bleus voulaient profiter de ce match pour faire tourner leur effectif, offrant aux remplaçants une nouvelle opportunité de se mettre en évidence. Malheureusement, l'entrée en jeu des remplaçants allait coïncider avec la période de moins bien des hommes de Vincent Collet (20-18 au deuxième quart-temps). Les Français regagnent les vestiaires avec une légère avance (41-30, 20e).

Le retour du cinq titulaire n'allait malheureusement rien arranger aux affaires. Fébriles défensivement, les Bleus encaissent un 14-3 et voient le Nigeria revenir à hauteur (44-44, 25e). Heureusement, l'impact de Batum et Gelebale, combiné à un bon passage de Traoré, allait sauver les meubles français et permettre aux coéquipiers de Tony Parker (22 minutes, 7 passes, 3 points) de l'emporter.

Grâce à ce quatrième succès en cinq matches, les Bleus se qualifient pour les quarts, où ils rencontreront très probablement le perdant du match entre l'Espagne, championne d'Europe en titre et qui reste l'équipe à éviter, et le Brésil. "Si c'est l'Espagne, ce sera intéressant, confie Ali Traoré, intérieur de l'équipe de France. Ce sera la revanche de l'Euro 2011. Mais on ne doit pas sous-estimer le Brésil non plus. Ils ont des joueurs itnérieurs incroyables, très forts, très malins et très expérimentés."

Revivez les derniers instants du match :  

La réaction de Tony Parker :

Victor Patenôtre