Florent Amodio
Le patineur français Florent Amodio | AFP - ATTILA KISBENEDEK

Amodio ouvre le bal des équipes

Publié le , modifié le

A la veille de l'ouverture officielle des Jeux Olympiques de Sotchi, les patineurs sont déjà en action. Dans une toute nouvelle épreuve par équipes, Florent Amodio a été choisi pour disputer le programme court, suivi par Vanessa James et Morgan Ciprès pour les couples. Si la France termine parmi les cinq premiers à l'issue d'un total de cinq épreuves, Brian Joubert entrera en piste le dimanche pour le libre messieurs.

Ne cherchez pas dans votre mémoire, vous n'y trouverez aucune trace. L'épreuve par équipes fait sa première apparition dans le programme olympique à Sotchi. Pour ceux qui trouvaient les systèmes de notation assez obscurs en patinage, cette compétition ne va pas ajouter de clarté à la discipline. Au total, huit épreuves pour mettre en scène les quatre spécialités (dames, messieurs, danse, couples). A l'issue des cinq premières, ne sont gardées que les cinq meilleures nations qui peuvent disputer les trois dernières avec un podium à la clé, le tout sur trois jours. Et tout cela débute à la veille de la cérémonie d'ouverture.

L'équipe de France y a ajouté une spécificité supplémentaire. Entre Florent Amodio et Brian Joubert, c'est une petite guerre froide. L'Euro, qui les a vu finir loin du podium, a abouti à une cassure officielle, avec en arrière plan l'entraîneur russe Nikolai Morozov, ancien mentor d'Amodio qui l'a évincé en juin, devenu entraîneur de Joubert. Querelles de personnes, problèmes d'egos, le champion d'Europe 2011 aura la charge particulière de bien patiner (avec les autres Français) pour permettre au champion du monde 2006 de le faire deux jours après. Les deux hommes vont-ils réussir à faire passer l'équipe avant leur bisbille ? C'est en tout cas leur meilleure chance de podium, car en individuel, le futur retraité et le jeune ambitieux jamais médaillé sur le plan mondial semblent loin du compte. Mais la concurrence promet d'être très rude, avec le Canada et la Russie en favoris, et le Japon en prétendant ambitieux.

Pour cette première compétition, le Canada est favori avec son triple champion du monde, Patrick Chan. Mais les spectateurs n'auront d'yeux que pour Evgueny Plushenko, engagé dès aujourd'hui pour tenter de décrocher son deuxième sacre olympique, lui qui n'a touché l'or qu'en 2006 à Turin pour deux médailles d'argen (2002 et 2010). Très perturbé cette saison par une  blessure suivie d'une opération au dos, il est très attendu dans son pays, où  il est une véritable icône. En couples, la Russie alignera son duo phare, Tatiana Volosozhar/Maxim  Trankov, champion du monde en titre alors que le Canada misera sur Meagan  Duhamel/Eric Radford, médaillés de bronze aux derniers Mondiaux en 2013. Le Japon, avec son jeune prodige Yuzuru Hanyu (18 ans), veut frapper fort dès cette première journée.

Programme

Jeudi 6 février
Programme court hommes par équipes (16h30 heures françaises)
Programme court couples par équipes (18h10 heures françaises)

Samedi 8 février
Danse sur glace, danse courte par équipes
Programme court dames par équipes
Programme libre couples par équipes

Dimanche 9 février (pour les cinq meilleures nations)
Programme libre hommes par équipes
Programme libre dames par équipes
Danse sur glace, danse libre par équipes

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze