Aksel-Lund Svindal, le colosse du nord

Aksel-Lund Svindal, le colosse du nord

Publié le , modifié le

Quintuple champion du monde et une fois champion olympique, Aksel Lund Svindal est de ces skieurs complets qui brillent sur tous les terrains. Le Norvégien au gabarit impressionnant (1m89, 97kg) aura l’occasion à Sotchi d’étoffer un peu plus un palmarès incroyable.

Lasse Kjus, Kjetil André Aamodt et depuis quelques années Aksel Lund Svindal. Si la Norvège a tardé à briller au plus haut niveau en ski alpin, elle le fait avec talent depuis le début des années 90. Le petit Svindal, né à Lorenskog, tout près d’Oslo, baigne dans une famille de skieur. Il a la douleur de perdre sa mère à l’âge de huit ans. Par la suite, il décidera d’accoler son nom de jeune fille (Lund) au sien (Svindal). Très tôt, Svindal sait que son avenir passera par le ski. Dès 15 ans, il s’envole pour Oppdal pour intégrer une école de sport. Sa première participation à une épreuve de Coupe du Monde survient le 28 octobre 2001 à Sölden. A cette occasion, il côtoie Aamodt et Kjus, ses illustres devanciers. Petit à petit, Svindal se fait un nom dans le grand cirque blanc. Précoce, il réalise son premier coup d’éclat fin décembre 2002. Parti avec le dossard 56, il prend la dixième place du Super-G de Val Gardena. Le monde du ski comprend alors qu’il tient là un champion, un vrai.

Un éventail de talent incroyable​

Mais Svindal c’est avant tout un skieur capable de gagner dans toutes les disciplines. Après ses premiers succès en 2006, il rayonne lors de la saison 2007 en s’imposant dans toutes les disciplines sauf le slalom qui reste difficile à aborder pour cet énorme gabarit. Lors de cette même saison 2007, il remporte ses premières médailles en Championnat du monde (descente et slalom géant). Depuis cette année-là, Aksel Lund Svindal est toujours revenu des Mondiaux ou des Jeux Olympiques avec une médaille. En termes de victoires sur le circuit mondial, il en est à 25 victoires, dépassant ainsi la légende norvégienne Kjetil André Aamodt.

En perte de vitesse dans les disciplines techniques comme le slalom géant (aucune victoire depuis 2011), Svindal est de plus en plus redoutable dans les disciplines de vitesse (déjà deux victoires en descente et deux en Super-G cette saison). Leader du général de la Coupe du monde, mais aussi en descente et en Super-G, le colosse du nord arrivera en favori sur ces deux disciplines à Sotchi. L’occasion pour lui de se rapprocher un peu plus de son illustre ainé, Kjetil André Aamodt, quadruple champion olympique en 1992 et 2006. L’occasion aussi à 31 ans de s’inscrire un peu plus dans la légende du ski mondial.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot