Sochi, village olympique
Le village olympique des athlètes au complexe "Laura" pour le biathlon et le ski | AFP PHOTO/KIRILL KUDRYAVTSEV (3/02/2013)

500 000 mètres cubes de neige stockés

Publié le , modifié le

Dmitri Kozak, le Premier ministre russe, a révèlé qu'un demi million de mètres cubes de neige étaient stockés à Sotchi pour les jeux Olympiques d'hiver de février prochain.

Après l'anti-pluie de Pékin et le nuage artificiel de Dubaï pour la coupe du monde, les Russes ont mis les petits plats dans les grands pour faire en sorte que les JO d'hiver en 2014 à Sotchi se déroulent dans les meilleures conditions, quitte à aller contre les aléas climatiques. En l'occurrence, la solution consiste à stocker un demi million de mètres cube de neige. 

Sotchi, réputée pour son climat doux

 "La réserve de neige atteint actuellement 500.000 mètres cubes", a déclaré  M. Kozak au nouveau président du comité international olympique (CIO),  l'Allemand Thomas Bach, en visite à Sotchi, au côté du président Vladimir Poutine, selon les agences russes. Surplombée par les montagnes du Caucase, Sotchi est une station balnéaire au bord de la mer Noire, réputée en Russie pour la douceur de son climat subtropical. Mais cette année, les premières chutes de neige en montagne ont  commencé début septembre, alors qu'en général les premiers flocons tombent seulement vers la fin octobre.

 6,3 millions d'euros dépensés

Le stockage de la neige à Roza Khoutor, qui accueillera les épreuves olympiques de ski alpin et de snowbord, répond aux exigences du CIO et des fédérations internationales de sports d'hiver. 
La neige est stockée sous une couche de copeaux de bois d'une épaisseur de 40 centimètres, une technique qui permet de conserver "l'or blanc" jusqu'à l'hiver suivant, en cas d'enneigement insuffisant. Mais allez contre la nature a un prix : selon Roza Khoutor, le coût des travaux dépasse 250 millions de roubles (6,3 millions d'euros). 

Jean Charbon