Mahiedine Mekhissi et Nordine Gezzar
L'échantillon B a confirmé la prise d'EPO pour Nour-Eddine Gezzar | AFP - YURI KADOBNOV

3000m steeple: L'échantillon B confirme la prise d'EPO pour Gezzar

Publié le , modifié le

L'analyse de l'échantillon B de l'athlète Nour-Eddine Gezzar (32 ans), sélectionné pour les jeux Olympiques, a confirmé que le spécialiste du 3000 m steeple avait bien été contrôlé positif à l'EPO à l'occasion des championnats de France d'Angers le 17 juin dernier, indique la Fédération française d'athlétisme.

A ce titre, sa suspension provisoire à titre conservatoire, rendue publique  vendredi dernier, est maintenue alors que Gezzar fait partie des 332 athlètes sélectionnés pour les JO.  "Le département des analyses de l'AFLD confirme les résultats de la  première analyse: des traces d'EPO ont été retrouvées dans l'échantillon B des  urines de Nour-Eddine Gezzar", stipule un communiqué de la FFA.

"Le président de l'organe disciplinaire de 1ère instance de la FFA, Michel  Marle, a décidé de maintenir la suspension provisoire à titre conservatoire de  Nour-Eddine Gezzar, dans l'attente de la décision de l'organe disciplinaire de  la FFA qui se réunira prochainement", poursuit le texte.

Gezzar avait déjà été suspendu deux ans en 2006, pour deux contrôles  positifs à la nandrolone (anabolisant) et au finastéride (diurétique) le 19  juin et le 22 juillet 2006. Au vu de son passé, et de la notion de récidive, la confirmation de sa  prise d'EPO pourrait donc signifier pour lui une suspension à vie.

Gilles Gaillard