portrait Christophe Kern (Cofidis) TDF 2010
Christophe Kern (Cofidis) | Florent Brard

Les Français au révélateur pyrénéen

Publié le , modifié le

Pour la première étape dans les Pyrénées, entre Revel et Ax-3-Domaines, les Français ont connu des fortunes diverses. A côté de la belle victoire de Christophe Riblon (AG2R-La Mondiale) que tous saluent, Christophe Moreau (Caisse d'Epargne) prend une belle 15e place, John Gadret (AG2R-La Mondiale) termine 20e tandis que Stéphane Augé et Christophe Kern se classent respectivement 77e et 41e. Réactions à chaud.

Christophe Moreau (Caisse d’Epargne) : "On savait que ça allait être dur aujourd’hui. Ca été une journée intense et chaude, ça promet pour les jours suivants. Je félicite Christophe Riblon pour sa victoire. C’est un copain, un jeune que j’avais connu chez AG2R qui, aujourd’hui, est en train de prendre du galon. Cette victoire va être un virage dans sa carrière Je suis vraiment content pour lui."

John Gadret (AG2R-La Mondiale) : "On a gagné l’étape, c’est le principal. En plus, il y a beaucoup de leaders qui ont sauté donc Nicolas Roche doit remonter au classement général. Perso, j’ai fait ce que j’ai pu. J’ai eu de meilleures sensations que dans les Alpes. La confiance est là, on a gagné une étape, ça enlève de la pression. (Concernant la victoire de Christophe Riblon) Ca faisait deux jours qu’il n’avait pas le moral et aujourd’hui, il a fait un grand numéro. Je suis content pour lui. Il le mérite car c’est un super coéquipier."

Christophe Kern (Cofidis) : "Le Tour est difficile pour la Cofidis cette année. On essaye de se battre tous les jours. Amaël Moinard a encore été devant, il n’a pas eu les jambes pour aller au bout mais au moins il a tenté. Damien Monier n’était pas bien non plus. Avec Rémy Pauriol, on a essayé de minimiser la casse. (Concernant la victoire de Christophe Riblon) Il a du faire un sacré numéro car je ne pensais pas que l’échappée irait jusqu’au bout. Il fallait être costaud ! Riblon avait déjà montré au Critérium du Dauphiné de quoi il était capable. C’est une victoire méritée."

Stéphane Augé (Cofidis) : "C’est une belle journée pour le cyclisme français mais j’aurais quand même préféré que ce soit un gars de la Cofidis qui l’emporte. En ce qui me concerne, je me suis bien senti. Dans l’échappée, il n’y avait pas de problème. Je savais que ce n’était pas pour moi mais j’ai tout donné, je me suis fait plaisir. J’ai passé une belle journée à l’avant. Maintenant, pour moi, vu les étapes à venir, il n’y a plus grand-chose à faire."

Sandy Casar (FDJ) : "Je ne me suis pas très bien senti aujourd’hui. Je suis un peu fatigué et je n’ai pas eu de bonnes sensations. L’étape est partie très vite, ensuite ça a temporisé mais ça s’est mis à rouler vite pour la victoire. On est arrivé au col de Port de Pailhères et là le peloton a explosé. Je ne sais pas comment Christophe Riblon a fait pour remporter l’étape mais c’est une bonne chose pour lui."

Isabelle Trancoën