Myriam Soumaré à la bagarre à distance en demi-finale du 100m
Stewart, Myers et Okagbare loin devant Soumaré | AFP - Olivier Morin

Les demies enterrent les Bleus

Publié le , modifié le

Qualifiés respectivement pour les demi-finales du 100m et du 110m haies, Véronique Mang et Myriam Soumaré, ainsi que Dimitri Bascou, n'ont pas réussi à décrocher leur ticket pour la finale. Cette 3e journée des Mondiaux repose donc, dans le camp tricolore, sur les épaules du perchiste Lavillenie, en lice pour au moins un podium alors que Romain Mesnil n'a pas passé 1 barre. Le 100m féminin promet une belle bataille entre les Jamaïcaines et l'Américaine Carmelita Jet

Sur la scène mondiale, difficile d'exister face aux Jamaïcains et aux Américains. Si le sprint masculin venant des Etats-Unis est assez sinistré par rapport au passé très récent, les filles tentent bien de résister à la suprématie jamaïcaine. Ces deux nations devraient donc se confronter pour l'or mondial dans la finale. Les Françaises n'ont pas réussi à se mêler à la lutte.

Véronique Mang et Myriam Soumaré ont été éliminées en demi-finales, terminant avec des temps très proches (11"44 et 11"47), mais bien loin des meilleures du monde. Mang a notamment dû affronter l'Américaine Carmelita Jeter, auteur de la meilleure performance mondiale de l'année et qui a signé le chrono le plus rapide des demi-finales en 11"02.

"Deux mois de retard à l'entraînement (à cause d'une grippe), ça se ressent. Mais je ne prends pas ça comme une excuse. J'ai pris beaucoup de plaisir à courir. Je suis à ma place. Je suis à mon niveau aujourd'hui. C'est plutôt constructif ce genre de course. Je sais qu'il faut travailler, travailler et encore travailler. C'est le seul remède pour la réussite", a indiqué la jeune femme. "Il ne faut pas avoir de regrets. Il faut rester positif. Maintenant, il faut se remotiver avec mes collègues pour faire quelque chose de bien et pourquoi par décrocher une place en finale avec le 4x100m", a-t-elle ajouté de manière très décidée. Soumaré, de son côté, avait notamment face à elle la Jamaïcaine Kerron Stewart, vainqueur en 11"26.

Sur 110m haies, Dimitri Bascou se frottait à ce qui se fait de mieux sur la scène internationale: Darron Robles et Liu Xiang. Difficile là aussi de sortir du lot, et sa 5e place en demi-finale en 13"62 ne lui offre que le 10e temps. Mais c'est dans l'autre course que le possible futur lauréat se trouve. L'Américain Jason Richardson a frappé un grand coup en finissant en 13"11, dominant très nettement son rival et compatriote David Oliver (13"40).

Voir la video

Voir la video

Voir la video