Les Chiefs en play-offs, les Packers s'en rapprochent

Les Chiefs en play-offs, les Packers s'en rapprochent

Publié le , modifié le

En s'imposant (34-14) contre Tennessee, Kansas City a récolté son 10e succès de la saison qui lui ouvre les portes des play-offs lors de cette 16e journée. Les Chiefs rejoignent ainsi les Patriots, les Jets, les Steelers, les Ravens, les Eagles, les Bears, les Saints et les Falcons. Cette avant-dernière journée a permis à Green Bay de remporter l'un des deux matches nécessaires à sa qualification, lors de la venue des Giants (45-17).

En battant le quadruple champion de l'AFC Ouest (34-20), Cincinnati a rendu un grand service aux Chiefs qui, vainqueurs à domicile de Tennessee (34-14), ont conquis ce titre pour la première fois depuis 2003 mais surtout leur billet pour les play-offs. L'équipe efface ainsi le terrible souvenir de la saison précédente, où elle ne s'était imposée que quatre fois. Avec dix victoires cette année, Kansas City est revenu au sommet. "C'est un énorme accomplissement", résumait le quaterback Matt Cassel, auteur de trois passes pour touchdown dans la première mi-temps (3TD's au total pour 314 yards de gain à la passe).

Dans cette toute dernière ligne droite, Green Bay a marqué un point essentiel, mais pas encore décisif. Avant les deux derniers matches de la saison, les Packers savaient qu'ils étaient condamnés au sans-faute. Pas évident à l'heure d'accueillir des Giants également sur la ligne pour un billet en play-offs, puis les Bears déjà lauréats. Le premier obstacle a été franchi avec la manière, avec une victoire nette et sans bavure (45-17) dans le sillage d'un lanceur d'élite, le quaterback Aaron Rodgers (404 yards de gain à la passe en complétant 25 lancers sur 37, avec 4 touchdowns à la clé). Incapable d'arrêter l'équipe locale et de prendre le dessus malgré les 301 yards de gain à la passe d'Eli Manning, les Giants peuvent encore espérer poursuivre la saison s'ils s'imposent la semaine prochaine contre Washington, d'ores et déjà éliminé. Packers et Giants affichent tous deux le même ratio de 9 victoires pour 6 défaites, soit autant qu'Indianapolis, leader de l'AFC Sud qui est allé s'imposer à Oakland (31-26) sans pour autant être assuré de jouer les play-offs.

Pour les Bears, tout va bien. A domicile, ils ont dominé rapidement les Jets (38-34), s'octroyant une qualification directe au 2e tour des play-offs, grâce notamment à Jay Cutler (215 yards de gain à la passe pour 3 touchdowns) et Matt Forte (113 yards de gain à la course). L'équipe new yorkaise, déjà qualifiée elle-aussi, enregistre pour sa part son troisième revers en quatre matches, leur seconde place étant confirmée par le revers à domicile de Jacksonville contre Washington en prolongation (20-17). Les Jets auraient même pu réaliser un formidable retour si Chris Harris n'avait pas intercepté une passe de Mark Sanchez à une minute du terme de la rencontre.  

Lundi soir, la Nouvelle-Orléans a elle aussi validé son ticket pour les play-offs. Face à Atlanta, déjà qualifié, les champions en titre de la NFL ont dû attendre un touchdown de Jimmy Graham, sur une passe de Drew Brees à trois minutes de la fin, pour s'offrir la victoire (14-17) et la qualification. Enfin, dans un match décalé mardi soir en raison des conditions climatiques, Minnesota a surpris Philadelphie sur son terrain en s'imposant 14-24 grâce à la surprenante performance du quarterback rookie des Vikings, Joe Webb, remplaçant de Brett Favre.

Résultats de la 16e journée de NFL

Jeudi:
Pittsburgh - Carolina 27-3
Samedi:
Arizona - Dallas 27-26
Dimanche
St-Louis - San Francisco 25-17
Miami - Detroit 27-34
Cleveland - Baltimore 10-20
Buffalo - New England 3-34
Chicago - NY Jets 38-34
Jacksonville - Washington 17-20 (a.p.)
Kansas City - Tennessee 34-14
Denver - Houston 24-23
Cincinnati - San Diego 34-20
Oakland - Indianapolis 26-31
Tampa Bay - Seattle 38-15
Green Bay - NY Giants 45-17
Lundi:
Atlanta - New Orleans : 14-17
Mardi:
Philadelphie - Minnesota : 14-24

Classements

AFC Est
New England 13 victoires, 2 défaites (qualifié)
New York Jets 10v, 5d (qualifié)
Miami 7v, 8d
Buffalo 4v, 11d

AFC Nord
Pittsburgh 11 victoires, 4 défaites (qualifié)
Baltimore 11v, 4d (qualifié)
Cleveland 5v, 10d
Cincinnati 4v, 11d

AFC Sud
Indianapolis 9 victoires, 6 défaites
Jacksonville 8v, 7d
Tennessee 6v, 9d
Houston 5v, 10d

AFC Ouest
Kansas City 10 victoires, 5 défaites (qualifié)
San Diego 8v, 7d
Oakland 7v, 8d
Denver 4v, 11d

NFC Est
Philadelphie 10v, 4d (qualifié)
New York Giants 9v, 6d
Washington 6v, 9d
Dallas 5v, 10d

NFC Nord
Chicago 11 victoires, 4 défaites (qualifié)
Green Bay 9v, 6d
Minnesota 5v, 9d
Detreoit 5v, 10d

NFC Sud
Atlanta 12 victoires, 2 défaites (qualifié)
New Orleans 10v, 4d
Tampa Bay 9v, 6d
Carolina 2v, 13d

NFC Ouest
St Louis 7 victoires, 8 défaites
Seattle 6v, 9d
San Francisco 5v, 10d
Arizona 5v, 10d

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze