jimmy vicaut
Jimmy Vicaut | JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Championnats Européens : Coup de tonnerre, Jimmy Vicaut forfait pour la finale du 100m !

Publié le , modifié le

Terrible coup dur pour l'équipe de France d'athlétisme et Jimmy Vicaut. Le sprinteur français doit déclarer forfait à la dernière minute pour la finale du 100 mètres mardi à Glasgow. Vicaut s'est blessé lors de son dernier entraînement, souffrant d'une "pointe derrière l'ischio-jambier" comme l'a révélé le Directeur Technique National Patrice Gergès sur le plateau de France 2. Une journée noire pour les stars de l'athlé tricolore après la déception de l'abandon de Kevin Mayer sur le décathlon.

C’est le coup de grisou après le rayon de soleil. Quelques minutes après le magnifique titre de Morhad Amdouni sur 10 000 mètres - faisant oublier un temps à l’athlétisme français l’abandon de Kevin Mayer sur le décathlon en début de journée - Jimmy Vicaut a douché l’enthousiasme général. Le sprinteur a dû déclarer forfait pour la finale du 100 mètres à quelques minutes de son départ. Le recordman d’Europe a ressenti une pointe derrière l’ischio-jambier lors de son dernier échauffement en tentant d’accélérer. L’information a été donnée par le Directeur Technique National Patrice Gergès, défait, sur le plateau de France 2.

La déception est terrible pour Vicaut, qualifié pour la finale dans un chrono prometteur de 9"97, le record des championnats, sans trop forcer. Tout était finalement trop beau pour le natif de Bondy. Blessé en début de saison aux adducteurs, puis en juillet, le privant des Championnats de France, il voit une nouvelle fois son corps le trahir au pire moment. La suite de ses championnats est très compromise, une nouvelle également terrible dans l’optique des relais.

A 45 minutes près...

Pourtant, tout semblait cette fois aligné pour Vicaut. La fraîcheur physique, la domination dans les classements de l’année et une concurrence clairement à sa mesure : le décor était idéal pour voir l’athlète de 26 ans accrocher son nom au palmarès continental et prendre la suite de Christophe Lemaitre, champion d’Europe du 100 mètres en 2010 et 2012. En argent derrière Lemaître il y a six ans puis en bronze il y a deux ans à Amsterdam, il ne manquait que l’or à Vicaut pour compléter son palmarès d’un premier grand titre en individuel et en plein air. L’occasion est à nouveau manquée pour à peine 45 minutes, trois quarts d’heure de trop. Un rien dans l’histoire, une éternité pour le monde du sprint.

C’est un nouveau coup dur pour l’athlétisme tricolore, proche d’un mardi noir. Sans rien enlever au sacre de Morhad Amdouni, consolation de poids tout de même, la blessure de Vicaut vient plomber le moral des tartans français déjà bien entamé par le forfait de Kevin Mayer en début de journée. Vicaut – Mayer, deux cadors et autant de déceptions pour des médailles espérées comme acquises dans l’escarcelle des Bleus sur ces Championnats Européens. Ils se consoleront en se positionnant quatrième du tableau des médailles au terme de la sixième journée, à égalité avec l’Italie, troisième avec également huit médailles d’or.

Loris Belin @LorisBelin