Lacourt dos Euro 2010
Camille Lacourt | AFP - DANIEL MIHAILESCU

Les Bleus avancent groupés

Publié le , modifié le

Camille Lacourt a signé le premier temps des séries sur 100 m dos devant Jérémy Stravius pour assurer sereinement leur place en demi-finales tout comme Yannick Agnel sur 200 m libre, 6e temps des séries, lors des Mondiaux-2011 à Shanghai. Seuls deux Français sont en finale lundi, Florent Manaudou et Frédérick Bousquet sur 50 m papillon.

 Lacourt, triple champion d'Europe 2010, a réalisé sa course en 53 sec 30, à 86/100 de son meilleur temps, la meilleure performance mondiale de l'année. "Le job est fait. Le but était de rentrer dans ce 100 m et de passer en demi-finales sans problèmes. Contrat rempli. J'étais bien. Il y en a encore sous le pied", a assuré Lacourt, "ravi d'être enfin dans l'arène". Stravius, le dauphin de Lacourt sur 100 m dos aux Championnats d'Europe 2010, a été tout aussi satisfait de sa performance (53.34). "J'ai nagé sans m'affoler. Généralement j'arrive toujours à faire de bonnes choses en séries. Pour l'instant avec Camille on se bat à deux. Mais il y en a d'autres qui vont arriver, faut pas se leurrer", a-t-il prévenu.

Agnel s'est bien remis de sa déception d'avoir fini la veille 6e en finale du 400 m libre, une distance sur laquelle il est champion d'Europe. Il a conclu sa course en séries du 200 m nage libre en 1 min 47 sec 11. "J'ai bien géré mes séries. Par rapport à hier matin (dimanche) mes sensations étaient bonnes. Je pense que je l'ai vraiment géré comme il le fallait", a expliqué le Niçois qui n'entend "pas céder sa place en finale". Les séries ont été dominées par l'Américain Ryan Lochte (1:46.34). Le champion olympique en titre, l'Américain Michael Phelps a réalisé le 5e temps (1:46.98) et le tenant du titre mondial, l'Allemand Paul Biedermann s'est classé 3e (1:46.36).

Phelps se surprend

Phelps a évacué la déception de la veille, quand le relais américain du 4x100 m a concédé sa première défaite dans une compétition internationale depuis les JO d'Athènes en 2004, en prenant la 3e place derrière l'Australie (1re) et la France (2e). L'homme aux 14 médailles d'or olympique a géré sa course pour prendre en 1 min 46 sec 98/100 la 5e place des séries, sur une distance dont il a été deux fois champion du monde en 2005 et 2007. "Je ne pensais pas que j'allais si vite", a-t-il dit. "Je suis (en demi-finale), c'est bien." Sur cette course à l'exceptionnelle densité, Phelps aura toutefois fort à faire. Notamment avec son rival américain Ryan Lochte, meilleur temps des séries en 1 min 46 sec 34/100. Le  Sud-coréen Park Tae-hwan, vice-champion olympique de la distance, titré dimanche sur 400 m et 4e des séries (1:46.63), promet aussi d'être un adversaire coriace. De même que l'Allemand Paul Biedermann (3e en 1:46.56), qui avait battu Phelps en finale des Mondiaux-2009 à Rome, la première défaite de l'Américain sur une course individuelle en quatre ans, établissant au passage dans sa combinaison l'actuel record du monde (1:42.00).

AFP