Tour de France Sébastien Turgot
Sébastien Turgot | DR

Les B.Box engrangent les places d'honneur

Publié le , modifié le

Les B.Box on passé une journée relativement tranquille entre Salies de Béarn et Bordeaux. Les Bleus et Blancs ont en revanche obtenu de belles places d'honneur lors du sprint final. Sébastien Turgot, lui, a pris la 11e place, habituellement abonné aux sixièmes places, tandis que le Japonais Arashiro se positionne seizième. A noter qu' Anthony Charteau, maillot du meilleur grimpeur, a savouré sa journée avec sa tunique blanche et à pois sur les épaules.

Absent des échappées du jour, les Bbox Bouygues Telecom ont tout de même réalisé une belle journée. Toujours en train de surfer sur la vague du succès, de deux victoires d'étape et d'un maillot à pois acquis, les bleus et blancs ont collectionné trois places dans les 21 premiers de l'étape. Ce qui leur permet pour l'anecdote de prendre une belle deuxième place au classement par équipes du jour.

Sébastient Turgot, collectionneur de sixième places dans la première semaine, a prouvé encore qu'il était frais en obtenant une honorable onzième place et en confirmant qu'il était le sprinter français le plus régulier sur ce Tour 2010. Derrière, Yukiya Arashiro, se classe 16e. Le Japonais prouve encore qu'il a tout à fait sa place dans le peloton parmi les meilleurs mondiaux. Deux hommes, bien menés par le jeune breton Cyril Gautier. Ce dernier, toujours au top de sa forme, a servi de poisson pilote à ses deux coéquipiers avant de dérouler et de prendre une 21e place. 

Le manager des B.Box, Jean-René Bernaudeau est ainsi satisfait de ses troupes. "Cyril est euphorique en ce moment. Il prouve qu'il a du tempérament même s'il a eu un peu peur dans la bagarre. Bien sûr, Sébastien a fait mieux durant ce Tour. Il a pris du vent, il s'est replacé mais a pris une vague qui l'a enfermé, a expliqué le Vendéen.

Une étape tranquille avant le chrono de samedi. Si on n'a plus trop d'espoir pour le général, on espère bien faire honneur au maillot. Didier Rous et Bernaudeau comptent notamment sur leur champion de France du chrono, Nicolas Vogondy, pour se surpasser. Selon son manager, "Il va faire honneur au maillot".

Réponse samedi, ceci avant le défilé des Champs-Elysées dimanche, et avec le maillot de meilleur grimpeur dans les rangs. Chose inespérée il y a trois semaines.