Jugé offensant, l'équipe de football américain des Eskimos d'Edmonton abandonne son nom

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Un joueur des Eskimos d'Edmonton
Un joueur des Eskimos d'Edmonton | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'équipe canadienne de football américain des Eskimos d'Edmonton a annoncé mardi son intention de retirer de son nom le mot "eskimos", jugé offensant, emboîtant le pas aux Washington Redskins.

Après les ancien Redskins de Washington, c'est une nouvelle équipe de football américain qui a décidé de changer de nom. Les Eskimos d'Edmonton, une franchise canadienne va ainsi bientôt abandonner son patronyme. Le conseil d'administration "a pris la décision de ne plus utiliser le mot eskimos dans le nom de l'équipe", a indiqué la direction de l'équipe sur son site internet.

Un nom jugé offensant

Le terme "eskimos" était notamment jugé offensant par les peuples autochtones et critiqué par l'un des partenaires de l'équipe, l'entreprise d'assurances Bélair Direct, qui l'avait exhortée à changer de nom, selon les médias locaux. "Nous croyons qu'il est important d'apporter ce changement en réponse aux conclusions de nos récentes recherches", a déclaré dans un communiqué Janice Agrios, présidente du conseil d'administration.

L'équipe de la province de l'Alberta, dans l'ouest du Canada, avait lancé une étude sur son nom il y a trois ans "afin de tenir compte des points de vue des communautés" inuits. La franchise, qui a remporté 14 Coupes Grey, finale du championnat professionnel de la Ligue canadienne de football américain, sera temporairement appelée "l'équipe de football d'Edmonton" (Edmonton Football Team en anglais) jusqu'à ce qu'un nouveau nom soit choisi.

à voir aussi NFL : Les Washington Redskins se débaptisent après des décennies de controverses NFL : Les Washington Redskins se débaptisent après des décennies de controverses

L'information survient après que l'équipe de football américain de Washington a annoncé la semaine dernière l'abandon de son nom des Redskins ("Peaux rouges"), dont certains critiquaient depuis de nombreuses années la connotation raciste envers les Amérindiens.

Plusieurs autres équipes de sport professionnel américain, comme les Kansas City Chiefs, vainqueurs du Superbowl cette année, ou les Atlanta Braves (base-ball), sont également critiquées pour leur nom ou leur logo amérindiens.

AFP