Christophe Lemaitre
Christophe Lemaitre s'impose facilement en série du 200m masculin | AFP - Olivier Morin

Lemaitre et Bolt déroulent en séries

Publié le , modifié le

Christophe Lemaitre s'est qualifié aisément vendredi matin pour les demi-finales du 200 m des Mondiaux de Daegu, en remportant la 4e série en 20"51, tout comme Usain Bolt qui s’est également promené en série. A noter également les qualifications de Benjamin Compaoré pour la finale du triple saut masculin et de Stéphanie Falzon pour la finale du marteau féminin.

"Cela s'est très bien passé. Je me sens bien physiquement. J'ai reproduit ce que je faisais à l'entraînement, notamment dans le virage. Je n'ai pas cherché le chrono", a déclaré Lemaitre, après sa course. Je me suis bien vidé la tête depuis la finale du 100m. Cela m’a fait beaucoup de bien, a ajouté le triple champion d’Europe.

Un peu plus tôt, le triple champion du monde et olympique Usain Bolt s'était "baladé" dans la deuxième série en 20"30, en déroulant à mi-ligne droite. Si le Jamaïcain avait perdu son titre du 100 m après avoir été disqualifié pour faux départ en finale dimanche. L'or du 200 m ne devrait pas échapper à Bolt. L'icône du sprint devra néanmoins surveiller son départ. Les demi-finales ont lieu ce soir (12h55 heure française).

Sur le 100m haies, la Française Sandra Gomis s'est qualifiée pour les demi-finales. Gomis a terminé 4e de la 5e série en 13"07. "L’objectif est déjà rempli en décrochant une demi-finale. C’est une satisfaction", a-t-elle indiqué. En revanche, c’est terminé pour l’autre représentante tricolore, Cindy Billaud, qui a pris la 6e place de sa course en 13"50.

Benjamin Compaoré, lui, a fait le boulot en se qualifiant pour la finale du triple saut. Il a réalisé 17,11 m dès son premier essai, alors que la longueur qualificative était de 17,10 m. "C’est correct pour des qualifications. Maintenant, j’espère sortir le concours de ma vie dimanche en finale. Je suis là pour gagner", a précisé l’ancien champion du Monde juniors de la spécialité. Bonne nouvelle également au marteau féminin avec la qualification sur le fil de Stéphanie Falzon pour la finale de dimanche en fin d’après-midi. Elle a terminée 12e et dernière qualifiée avec un jet à 68,92 m.
.
Enfin pas de surprise pour le relais 4x400m féminin. Le quatuor tricolore a fini très loin d'une place en finale, en réalisant seulement lors des séries le 14e chrono (3:28.02). Phara Anarchasis, Muriel Hurtis, Marie Gayot et Floria Guei se sont classées 5es de la première série remporté par les Etats-Unis en 3'23"57/. "Nous sommes déçues de ne pas être en finale. Mais nous étions dans une série difficile. Mais notre chrono est plutôt bon. Nous sommes fières de ce que nous avons réalisé", a ainsi déclaré Muriel Hurtis.

Gilles Gaillard